La rose de laine – épisode 2 – La fibre en été

Après votre super belle réception de l’épisode 1, nous avons voulu discuter un peu d’une idée préconçue qui a la vie dure; est-ce qu’on crochète vraiment des grosses tuques pis des grosses pantoufles bien chaudes… en été?!?!?!?

Cliquez pour visionner l’épisode 2 – La fibre en été!

Nous en avons également profité pour vous lancer un petit défi pour le mois de juillet! Un petit défi amusant qui nous a également permi d’illustrer à quel point un thème peut générer des résultats différents selon la personne à l’oeuvre!

Crochetez une petite rose en laine et apportez-la en vacances avec vous! Nous avons très hâte de voir vos photos de petite rose de laine envahir le web (haha)! N’oubliez pas d’ajouter le mot-clé #larosedelaine à vos publications!

Abréviations & matériel
mc – maille coullée
ms – maille serrée
demi-br – demi-bride
b – bride
crochet 5mm
laine #4 (worsted) rose (moins de 10g)
laine #4 (worsted) verte (moins de 10g)
aiguille à laine (pour rentrer vos fils)

Échantillon – L’échantillon est sans importance pour ce projet, vous pouvez facilement ajuster la taille de votre rose selon vos besoins en ajustant la longueur de votre chaînette de départ.

Rose2
Tour 1) Avec le rose, faites une chaînette de 34 mailles et tournez l’ouvrage.
Tour 2) à partir de la 2e maille du crochet, faites *(demi-br, b, demi-br) dans la prochaine maille suivi d’une mc dans la maille* suivante.Répétez de * à * jusqu’au bout.
Fermez l’ouvrage en laissant un long fil. Repliez la rose sur elle même pour lui donner la bonne forme, et utiliser le fil pour la coudre en place. 

Feuille (optionnelle) 
Rond 1) Avec le vert, faites une chaînette de 10 mailles, tournez l’ouvrage et à partir de la 2e maille de crochet faites mc, mc, ms, demi-br, demi-br, b, b, mc, continuer de l’autre côté de la chaînette et faites mc, b, b, demi-br, demi-br, ms, ms, mc, mc, continuer de l’autre côté de l’ouvrage, demi-br jusqu’au bout, mc et fermez l’ouvrage en laissant un long fil pour l’assemblage. 

Ganse
Rang 1) Avec la couleur de votre choix, faites une chaînette de 15 mailles, fermez l’ouvrage et coudre à l’arrière de votre rose pour pouvoir la suspendre.

Prenez de jolies photos et publiez sur les réseaux sociaux avec #larosedelaine pour que nous puissions voir vos réalisations!

Mobile Image (1)

Visitez L’amas de laine pour y découvrir son petit modèle!

Deux nouveaux patrons… et plus encore!

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez vu deux nouveaux patrons prendre leur place sur ma boutique Ravelry ces derniers jours!

D’abord le patron « 1,2,3 Jupe! » qui attendait depuis 2017 de faire sa grande entrée dans le monde…

1,2,3 Jupe! || 1,2,3 Skirt!
Cliquez pour visiter le patron sur Ravelry!

Puis c’est le cardigan « Frost » que j’ai enfin publié! Je dois dire que c’est un de mes grands favoris avec sa superbe texture si agréable à tricoter!

Frost
Cliquez pour visiter le patron sur Ravelry!

Mais ce n’est pas parce que plusieurs patrons arrivent enfin à la ligne d’arrivée que mon été s’annonce tranquille, non! J’ai dans mon sac plusieurs projets en cours et je vous réserve de belles surprises en prévision du Festival de la p’tite laine qui aura lieu en octobre!

Parmi les patrons qui s’en viennent, il y aura une collection de miniatures tout-à-fait adorables… Dites-moi, quels costumes aimeriez vous y retrouver?

Présentement en conception… toute une ménagerie miniature!

Plaire…

L’humain, pour une raison obscure que j’ignore, est un animal social. C’est plus fort que nous, on recherche immanquablement l’approbation des autres. Pourquoi je vous parle de ça?

Cette semaine, ma grande princesse m’est revenue en larmes parce que des petits humains participant à une activité de création se sont moqués de son œuvre en plus de saboter celle-ci en la tachant de peinture.  L’intimidation, elle connait bien et les ravages se sont fait rapidement et profondément durant les dernières années…

Mais le discours de ma grande ce n’était pas un questionnement à savoir pourquoi les petits humains en question étaient si méchants pour rien. Non…

– Maman, je vais faire comment pour être une artiste si je suis même pas capable de faire quelque chose qu’elles trouvent assez beau pour me laisser tranquille?

Indeed mon bébé, indeed.

Donc, j’explique à l’héritière que ce n’est pas possible de plaire à tout le monde, que ce qui est important c’est que son art lui apporte quelque chose à elle. Parce que si elle retire quelque chose de positif de son processus, si son œuvre lui fait ressentir quelque chose, immanquablement il y a d’autres personnes dans l’Univers que ça va rejoindre et ce sont ces personnes qui méritent d’avoir son attention.

Tsé, un beau discours pédagogique… Elle va grandir, elle va comprendre et elle va se concentrer sur les gens qui l’apprécient au lieu de toujours essayer de se faire une p’tite place dans le cœur de tout le monde.

Riiiiiiiight.

Je veux dire, j’ai 36 ans et j’attends toujours de la développer cette nonchalance tellement promise au fil des années qui passent. C’est le plus grand danger, je crois, lorsqu’on prend son talent pour en faire un métier… on se sort un peu de l’anonymat.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais!!!

Après-tout, l’estime de soi est tellement fortement liée avec ce qu’on crée… Je vous assure, il n’y a pas plus vulnérable qu’un designer qui lance son bébé dans la sphère publique! C’est certain que je fais ce que je fais parce que ça me rend heureuse, mais n’empêche que ça me rend vachement plus heureuse quand les réactions à mon ouvrage sont positives!

Ça me fait aussi réaliser qu’on est TRÈS rapides pour parler de ce qu’on n’aime pas, mais un peu moins pour souligner ce qu’on aime. On en est tous coupable, moi la première, et pourtant je sais à quel point c’est génial de recevoir des commentaires positifs sur notre travail! Ou de se faire offrir le bénéfice du doute quand on manque son coup…

Alors, si on se donnait comme petit défi de prendre le temps de laisser un petit commentaire agréable aux artistes et artisans que nous suivons sur les réseaux sociaux? Après-tout si on voit leurs publications, c’est qu’on les aime déjà un peu alors autant mettre un peu de soleil dans leurs journées! Et de se souvenir que derrière l’écran, il y a une vraie personne qui va les recevoir ces commentaires.

Et aussi… si on pouvait travailler un petit peu plus fort pour apprendre à nos enfants que s’ils n’ont rien de gentil à dire ils peuvent facilement fermer leurs adorables petites bouches… peut-être qu’on en ferait des adultes pas pire pantoute!

Et si on prenait la peine de se dire des belles affaires des fois?

Bref, tant qu’à prendre du temps pour « réseauter » et me remplir les yeux avec le beaux créé par mes collègues, je vais aller leur mettre des p’tits coeurs et des p’tits mots doux!

Le succès…

Depuis quelques temps, le domaine du tricot et du crochet gagne en popularité. Les gens sont inspirés et beaucoup prennent leur courage à deux mains pour se lancer dans le design, la tête pleine d’idées et le coeur plein d’espoir.

Il y a des succès, des coups d’épée dans l’eau, des feux de pailles et toutes les variations possibles entre les deux. Pour plein de raisons différentes et pas seulement à cause du talent de la personne qui se lance en affaire.

La rose du rang « vintage »

Quand j’ai mis mon orteil à l’eau en 2014, la mode n’était pas au design… c’était les tuques rigolotes très fortement inspirées par des personnages connus. J’ai essayé, mais mon dieu que je trouvais ça pénible au bout du compte! On était 14000 naïves en quête du monde de la fibre, j’étais maladroite pour essayer de me faire une place et TRÈS rapidement je me suis complètement tannée de faire des mausus de tuque.

Ça augurait mal pour La rose du rang.

Mais quand je suis tombée dans l’univers du design, j’ai vraiment eu la piqûre. Je pouvais faire ce que je voulais, comme je le voulais! Je mets quelques heures (hahahaha) sur un patron que je peux vendre pour toujours, un million de fois (HAHAHAHHAHAHAHA!) pour 5$!!

Ouais… non.

Écrire un patron, ce n’est PAS long, mais écrire un BON patron l’est beaucoup plus. Le petit patron de 2-6 pages que vous payez entre 6 et 10$, je vous assure que j’ai passé plusieurs semaines à le travailler. Il y a les tests, puis la révision, les photos… c’est long, c’est du temps, mon temps. J’ose même pas calculer combien ça me paie de l’heure…

Et ensuite ce petit bébé la je le prends et je le garoche dans une immense mer de possibilités pour les tricoteuses et crocheteuses. Est-ce que leur regard va ne serait-ce que ralentir sur MON patron? Donc par-dessus le temps de conception et de rédaction, on doit ajouter du temps pour le… marketing. Ouan.

À lire avec une voix de film d’horreur.

Le marketing, la pub et la vente en générale ne font vraiment pas partie de mes forces. Je suis toujours mal à l’aise de vanter mes produits, je suis gênée de demander un prix juste pour mon travail et j’ai de la misère à me considérer comme une « vraie » entrepreneure.

Ajoutons à ça la culture du « Mais t’aimes ça, c’est pas vraiment un travail! » et des « Ouais, mais tu pourrais au moins demander 20$ pour ça! » sans oublier le populaire « Si tu m’en fais un gratis je vais te faire plein plein de publicités pis tu vas devenir riche! ».

Ça ce ne sont pas des éléments clés pour la réussite professionnelle! Alors comment on fait pour avoir du succès? Je n’ai pas de réponse pour vous, mais j’aimerais vous retourner une autre question…

Comment on mesure le succès?

Est-ce que c’est en nombre de fans Facebook/Instagram? Est-ce que c’est en nombre de ventes? Est-ce qu’une entreprise a du succès seulement dans la mesure ou on frôle les 6 chiffres par année?

Pour ma part, j’ai du plaisir à faire mon travail et je rencontre grâce à lui plein de merveilleuses personnes. Je suis maître chez moi, comme on dit, ce qui me donne la chance d’être présente pour mes enfants et de profiter de ma petite famille. Ceci-dit, j’ai de la chance d’avoir le support de mon petit mari dans cette aventure, parce que pour l’heure c’est loin d’être la vente de patrons qui paie la maison!

Bref, à mon sens ma petite compagnie EST un succès parce que j’aime ce que je fais, mes clients aiment ce que je fais et ils en redemandent! Alors je vais continuer d’améliorer mes façons de faire pour offrir toujours de meilleurs produits, tout en respectant mon rythme et la personne que je suis… après tout La rose du rang c’est moi, et ça c’est quelque chose qui gagne à être conservé au centre de l’aventure.

Une bonne représentation visuelle de comment ça se passe dans mon cerveau 24/7!

Les ensembles de jeu | Playsets

DSC_3554

*See first comment for an English resume.

Dernièrement je travaillais sur la mise-à-jour des patrons d’ensembles de jeux publiés en août 2015 et je dois dire que je suis extrêmement fières des résultats! Dans la version originale, il y avait beaucoup plus d’assemblage et le toit des habitations était fixé à l’aide de plusieurs boutons. Dans la nouvelle version, adieu les boutons et bonjour la couture stratégique!

Les poupées sont également crochetées en un morceau de la tête aux pieds, puis les bras sont cousu au corps pour obtenir un meilleur effet.

Les animaux de compagnie ont été revisités pour limiter les étapes d’assemblage… et ils sont adorable! S’ajoute à la ménagerie l’adorable petit dragon, compagnon fidèle du chevalier… ou de la princesse… ou de l’astronaute, c’est vous qui décidez!

En effet, ces patrons seront désormais également disponibles sous forme de E-book! Vous aurez donc accès aux instructions pour réaliser les éléments de votre choix pour obtenir le ou les ensembles de jeux parfait! 

coverlogo.jpg

Les grands changements:
– Le style d’écriture et la mise en page ont été complètement revisités.
– Nouvelle méthode d’assemblage des différentes habitations.
– La constructions des poupées à été repensée pour limiter l’assemblage.
– La construction de la mini licorne est maintenant plus facile avec moins d’assemblage.
– Ajout du chevalier et du petit dragon.
– Ajout de la jupe pour la sirène.
– Modification de la robe de princesse.
– Mise à la retraite de l’ensemble cirque.

Disponible sur Ravelry!

La rose de laine – épisode 1 – Briser la glace!

Le premier rendez-vous de la rose de laine est enfin disponible pour écoute! Mine de rien, il y a plusieurs semaine que Sandra et moi travaillons sur le concept et que nous mettons à rude épreuve nos compétences de vidéastes amateurs (lire ici: Sandra développe son talent de montage vidéo et moi j’essaie de ne pas lui nuire) pour vous offrir ce petit moment de rires et délires.

Cliquez pour visionner l’épisode 1!

Le but de ce premier épisode était, comme le titre l’indique, de briser la glace et de vous permettre d’apprendre à nous connaître un peu mieux, donc si vous êtes curieux d’en savoir un peu plus sur Sandra de l’amas de laine et moi, Karine de La rose du rang, cet épisode est pour vous!

Pour clore l’épisode, nous vous avons lancé un petit défi… sous-verre! Je vous rend donc disponible ici le petit patron qui vous permettra de réaliser votre propre biscuit sous-verre! N’oubliez pas de partager partout partout avec le mot-clé #larosedelaine !

Sous-verre biscuit

Temps requis: visiblement plus de deux minutes!

Abréviations & matériel
ms – maille serrée
demi-br – demi-bride
2demi-br – deux demi-brides dans la même maille (+1)
crochet 5mm
laine #4 (worsted) brun pâle (moins de 10g)
laine #4 (worsted) noire (retaille pour broder les brisures de chocolat)
aiguille à laine (pour rentrer vos fils)

Échantillon – L’échantillon importe peu, assurez-vous seulement que vos mailles soient assez serrée pour que le sous-verre soit assez rigide. Au final votre sous-verre devrait avoir environ 8 cm de diamètre. Si vous voulez un sous-verre plus grand, ajoutez simplement quelques tours d’augmentations.

Tour 1) Montez 6 ms dans un cercle magique (6)
Tour 2) 2demi-br tout le tour (12)
Tour 3) *2demi-br, demi-br* tout le tour (18)
Tour 4) *2demi-br, demi-br dans les 2 prochaines* tout le tour (24)
Tour 5) *2demi-br, demi-br dans les 3 prochaines* tout le tour (30) Fermez l’ouvrage, brodez des brisures de chocolat de façon aléatoire sur votre biscuit, rentrez vos fils et le tour est joué!

Prenez de jolies photos et publiez sur les réseaux sociaux avec #larosedelaine pour que nous puissions voir vos réalisations

Visitez L’amas de laine pour y découvrir son petit modèle!

Avez-vous brisé la glace avec La rose de laine? Partagez votre sous-verre sur les réseaux sociaux avec le mot-clé #larosedelaine!

Le design; un long fleuve tranquille?

On me dit souvent à quel point c’est admirable de voir l’ampleur de mon imagination. Les designs se suivent à vitesse grand V, et ça donne l’impression que tout coule toujours de source…

*bruit de disque qui scratch*

Oui… mais non. Le design n’est pas un long fleuve tranquille tout en couleur, des fois il y a de la vague, des fois le canoë prend l’eau et d’autres fois il y a un gros monstre qui t’arrache ta seule pagaie en riant de toi. Mais ça, on en parle moins parce que ça ne fait pas tellement glamour ni professionnel d’admettre que parfois on a le goût de faire un feu de joie avec tout ça. Mais ça arrive!

Case in point: La jupe.

123skirtIl y a plus de deux ans, je lançais dans la fosse aux testeuses un patron de jupe. J’en avais déjà fait deux, pour mes filles, et les tests se sont avérés concluants jusqu’à la taille adulte s/m. Je ne suis pas tellement jupe, donc j’étais bien contente de faire plein de beaux calculs savant (pas tellement) pour les tailles plus grandes en me disant que tout irait bien.

zabethblankVous devinerez que ce fût la débandade totale et que non, tout n’est pas bien aller du tout… le patron de jupe à été déplacé vers le dossier affectueusement appellé « Timeout » et promptement oublié. Jusqu’à tout récemment…

Pourquoi ressortir ce patron maintenant? Parce que je me suis découvert une affection démesurée pour les leggings et que, des fois, j’ai envie qu’ils soient accompagnés d’une jupe. Et apparemment, c’est compliqué en titi de faire des belles jupes! J’ai donc été investiguer ce vestige de patron et j’ai décidé d’en tricoter une pour moi, ce qui me permettrait d’avoir de meilleurs calculs pour les tailles L, XL et XXL.

Oh boy, c’était tellement dans le champs comme calculs que j’ai presque littéralement été obligée d’y aller à la moissonneuse-batteuse pour ajuster les tailles… Le tout en me frappant la tête sur la table. Franchement Karine!

Mais avec tout mon courage, mon expérience acquise depuis ma première tentative de publier ce pauvre patron innocent, j’ai réussi à chouchouter celui-ci assez pour pouvoir le ramener à la lumière, dans le dossier « Work in progress »!60966282_460123804738345_8469670714528497664_n (1).jpg

Alors non, le design n’est PAS un long fleuve tranquille sans cesse alimenté d’un flot de créativité sans failles… des fois, ça varlope en ta!

Et qu’est-ce qui se passe avec la jupe? Elle est belle, confortable et juste parfaite pour accompagner mes leggings favoris! Le patron fera donc sous peu son retour dans la fosse aux testeuses!

Avez-vous hâte?

La petite gardienne d’épingles…

**See first comment for English resume.

Il était une fois une petite designer de patrons au crochet qui se sentait bien seule en travaillant… bon, c’est un peu tristounet comme histoire ça! En fait, l’histoire se termine plutôt bien puisque ce moment de solitude aura donné naissance à la petite gardienne d’épingles, un troisième patron de pelotte à épingles de La rose du rang!

Et oui, ma librairie de patrons comportait déjà deux patrons de couvre pot pouvant servir de pelotte à épingles, soit le cactus et la fleur qui se travaillent en laine #4. Comme je travaille beaucoup avec du coton plus fin ces jours-ci, j’ai eu envie de créer un nouveau modèle et en deux tours de crochet ma petite gardienne d’épingles prenait vie!

La base de la poupée est ajustable à la plupart des couvercles de conserve, mais aussi assez stable pour être directement posée sur votre table de travail. Bien qu’elle soit idéale pour les aiguilles et les épingles, vous pourrez également glisser vos petits ciseaux dans son tablier et ainsi avoir tous vos outils à portée de la main!

Procurez-vous le patron sur Ravelry et obtenez 25% de rabais pour le lancement avec le code « Pin2019 »! La promotion prend fin dans 24h!

Une vitrine pour La rose du rang!

La rose du rang évolue depuis 2014 et il semblait de plus en plus important d’avoir une vitrine en dehors des réseaux sociaux. C’est maintenant chose faite! 

Dans ce site, vous trouverez un portfolio de mes patrons au crochet et au tricot, mais vous pouvez toujours en découvrir davantage en visitant mes boutiques Ravelry et Etsy.

La rose du rang has been evolving since 2014 and it was more than time to get a distinct web presence aside from the Facebook page. So, here it is!

On this website, you’ll find a portfolio of my crochet and knitting patterns, but keep in mind you can find even more through my Ravelry and Etsy shops!