Interlude créatif – Ni no Kuni Wrath of the White Witch

Et oui, un autre fan art de jeu vidéo! Lorsque la switch s’est subtilement, mais très solidement, imposée dans ma petite routine, j’ai eu la chance de profiter d’excellentes recommandations de jeu pour ma collection. Ni no Kuni – Wrath of the White Witch était une des premières… toute suite après Skyrim.

Mais on s’est déjà entendu pour dire que non, je ne ferai pas mon perso de Skyrim en amigurumi de 3 pouces de haut. Non.

Je fléchis?

Revenons-en à Ni no Kuni! Encore une fois, j’ai choisi de me concentrer sur deux personnages seulement, histoire que le projet ne devienne pas trop lourd et stressant! D’abord, l’incontournable Oliver en costume de sorcier de l’autre monde.

J’avoue qu’à se stade ci, la poupée aurait pu aussi bifurquée et devenir Link… mais tomber dans le monde légendaire de Zelda sera pour une prochaine fois!

Contrairement à toutes attentes, j’ai eu de la difficulté avec la cape. Je l’ai d’abord fait trop petite, puis trop longue… puis de la mauvaise forme. Après plusieurs minutes censurée, j’ai finalement obtenu un résultat satisfaisant!

Ce qui me plait le plus est qu’une fois la cape cousue en place avec la petite broderie, le tissus a assez de corps pour être replié et donné l’impression que la cape flotte au vent.

Il faut avouer qu’il a fière allure mon petit Oliver! Mais malgré tous les petits détails de ce personnage, c’est plutôt son compagnon qui m’a donner du fil à retordre!

Mon premier défi a été de trouvé les bonnes couleurs pour cette petite fée si particulière… J’ai hésité, mais j’ai finalement choisi d’y aller pour une version pastelle. Mais la toute petite balle de jaune pâle que vous voyez sur la photo? Yep, c’était tout ce qui me restait de cette couleur… et j’en avais à peine assez pour faire le nez de la petite bestiole!

Par chance, j’en ai trouvé une autre minuscule balle bien cachée dans ma réserve… fiou!

Je suis certaine que les habitués des amigurumi verront toute suite ma deuxième difficulté… En fait, comme le personnage a de grands yeux, j’ai choisi de lui peindre de grands yeux blanc avec une pupille noire. Yeux qui devaient biensûr être bien sèches avant d’être installés.

Alors en attendant que la peinture sèche, j’en ai profité pour avancer le petit personnage.

Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai pas encore trouvé la façon magique d’installer des « safety eyes » APRÈS avoir terminé mon ouvrage. Je peux vous dire que j’ai eu quelques éclats de langage colorés. Souvenez-vous que je n’avais plus de ce jaune parfait…

Par chance, ce petit Mr Drippy est destiné à une adulte qui devrait être en mesure de s’abstenir de manger la chose et de subséquemment s’étouffée avec les yeux non fixés.

Sommes toute, je suis vraiment heureuse du résultat! Le jeu m’a offert plusieurs heures de plaisir dans un univers colorés et une histoire bien travaillée… et au travers de ce petit projet fan art, j’ai pu revivre cette aventure!

Avez-vous des suggestions pour une prochaine aventure? Et vous, quels jeux vidéos vous ont marqués?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 
Plusieurs modifications ont été faites au patron dans le cadre de ce projet.

teaser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s