Des ensembles à crocheter… au Dollarama?!?

Depuis plusieurs semaines on me demande mon opinion sur les fameux petits ensembles à crocheter en vente au Dollarama.

Pour 1,50$

J’avoue que lorsque j’ai vu ça Facebook, ça m’a un peu fait l’effet d’une grosse roche dans l’estomac. Après-tout, je vends moi aussi des ensembles prêts-à-crocheter et ils ne sont même pas proche d’être 1,50$. J’ai pensé faire un comparatif côte-à-côte de mes produits versus celui à 1,50$, mais je trouvais redondant d’écrire 5000 fois « Mais mon produit est plusse mieux! » et je me contenterai seulement de dire qu’au final ce ne sont pas des produits de même catégorie.

Mais parce que je suis une scientifique dans l’âme, j’ai décidé que c’était mon devoir d’explorer ce produit et de vous en faire un compte rendu. Je me suis donc dirigée vers le Dollarama le plus proche avec le but de me procurer un de ces kits. À ce stade de l’exercice, j’ignorais encore l’existence des différents modèles car je n’avais vu que le kit panda en photo.

J’ai eu la chance de trouvé plusieurs modèles différents à mon Dollarama local, mais c’est sans hésitation que j’ai choisi la licorne… parce que tsé. Par contre, je dois dire que ma première impression de ces petits sachets créatifs n’était pas très positive. Et ça c’est sans considérer le fait que j’essaie moi-même de gagner ma vie avec des patrons et des ensembles créatifs.

J’ai donc acheté l’ensemble licorne, à reculons et avec le moins d’enthousiasme ressenti pour un achat *ever* dans toute l’histoire de l’humanité et je suis rentrée chez moi avec l’intention de faire un billet honnête et sans préjugés sur le fameux produit. Ce qui est bien entendu complètement impossible et je m’excuserais, mais ça serait pas sincère pour deux cennes.

Voici donc mes impressions et commentaires.

1) L’apparence du produit
Les photos de couverture sont tellement laides! En fait, les photos rendent probablement tout à fait justice aux modèles offerts… ils sont vraiment… disgracieux. Si je ne crochetais pas déjà, ce n’est vraiment pas cette photo de licorne qui allumerait en moi une envie irrésistible de me mettre au crochet! Mais c’est un ensemble pour débutant avec des fournitures de qualité… non, ça on va en parler plus tard… Bref, c’est 1,50$.

On peut voir à l’intérieur du sachet et on constate toute suite que c’est un PETIT ensemble. Il y a peu de fil, donc pas beaucoup de place à l’erreur. Le patron n’est pas vraiment visible de l’extérieur, mais on devine facilement que nous n’aurons pas un patron de 15 pages avec tutoriel photo, mais le modèle est vraiment de base alors c’est plutôt normal.

Bref, c’est emballé proprement et on comprend facilement la nature du produit qu’on achète: ce n’est pas trompeur pour deux sous, on sait qu’on va devoir se gosser une licorne nous-même. Je veux dire se crocheter.

Ouan.

2) Les fournitures incluses
Quand on ouvre le sachet, on met enfin la main sur les fournitures qui nous aideront à mettre au monde notre petite créature. Ici c’est difficile pour moi de faire semblant que je ne suis pas une artisane dont toute la profession tourne autour de la fibre et, entre autre, du crochet de petites créatures.

Le crochet

C’est un crochet de base, sans prise ergonomique, ce qui n’est pas surprenant vu le bas prix du produit. Il est jaune, j’adore le jaune, mais il est en plastique mou… En plastique… mou!? Ce n’est pas une farce, j’ai fais tellement de grimaces en le sortant de l’emballage que mon mari pensait que je fesais un acv.

Comprenez ici que j’ai déjà utilisé des crochets cheap en plastique, mais je n’avais jamais rencontré de crochet mou avant. Mes poignets et mes épaules m’ont rapidement fait comprendre que si j’étais pour faire cette licorne, ça ne serait pas avec le crochet mou.

Personnellement, je pense que la meilleure façon de complètement dégoûter quelqu’un de l’art qu’est le crochet serait en effet de leur donner un crochet mou pour crocheter une bestiole miniature.

Le fil et la bourre

C’est un fil acrylique de qualité… ordinaire. À simples tâtons je peux toute suite prévoir qu’il va se dédoubler pendant la confection (surtout avec un crochet mou) et que je vais avoir une misère incroyable à garder une tension correcte.

Il y en a aussi très très peu. Je comprends que c’est une perte de profit que de mettre trop de matériel dans les ensembles créatifs, mais je me questionne honnêtement sur la possibilité de réaliser tout l’ouvrage avec aussi peu de fil… chose certaine, si je fais la moindre erreur ce sera peine perdue pour la licorne!

Pour ce qui est de la bourre, c’est une bourre de polyester bien ordinaire, je n’ai aucun commentaire à faire à ce sujet sinon pour dire qu’elle est présente et probablement en quantité suffisante.

Les yeux

Ce sont des yeux normaux, à première vue je les pensais noirs, mais ils sont brun avec la pupille noire.

L’aiguille à laine

C’est une aiguille de plastique, encore là rien d’étonnant vu le prix de l’ensemble, mais elle est vraiment plus petite que celles que l’on voit habituellement et le plastique est vraiment mou… je ne serait pas surprise qu’elle plie et/ou brise à la première couture.

3) Les instructions
Le feuillet d’instruction est imprimé recto-verso et l’un des côtés nous donne les instructions en image sur les points de base au crochet. Les ensembles sont donc apparemment destinés aux débutants.

Les différentes parties de l’animal (la licorne dans mon cas) sont faites en rond et les instructions sont offertes sous forme de diagramme. Je suis extrêmement mal placée pour commenter la chose parce que je ne suis pas du tout à l’aise avec les diagramme et pour des raisons de respect de droits d’auteurs, je ne peux pas mettre de photo du patron pour vous laisser juger vous-mêmes.

La traduction laisse à désirer, mais comme les informations importantes sont présentées en images je suppose que le patron est au minimum fonctionnel.

Conclusion…

Lorsque j’ai vu ces ensembles pour la première fois, la personne qui les présentait suggérait qu’ils seraient idéals pour apprendre le crochet à un débutant ou même à un enfant. Je crois que c’est une erreur.

Bien entendu le petit prix rend la chose intéressante, mais le produit fini n’est pas très beau et même si la petite taille de l’objet laisse croire que ce sera « vite fait, bien fait » le crochet n’est pas un exercice de vitesse et la personne risque d’être déçue de passer plusieurs heures à confectionner une bestiole aussi… tristounette.

De plus, le crochet inclus risque de rendre l’exercice vraiment désagréable et peut-être même douloureux. Pour une première approche de la discipline, il serait vraiment plus prudent d’inclure un crochet (et une aiguille!!) plus solide!

Il demeure que l’une de ces petites créatures vous semble peut-être assez sympathique pour mériter de se retrouver dans votre panier. Si vous n’avez pas déjà une réserve de laine débordante, ni accès à un ordinateur connecté à Internet (et vous donnant donc accès à une infinité de patrons plus mignons et mieux rédigés) et que vous avez le courage d’affronter le crochet mou, je vous dirais de vous laissez tenter.

Et si vous ne voulez pas immanquablement détester le crochet avec la passion brûlante de 1000 soleils, allez dans un magasin de grande surface proche de chez vous acheter un crochet plus solide.

**Notez ici que je voulais vous mettre la photo de ma mini licorne, mais qu’après avoir réécris la bible au complet en plusieurs langues, j’ai abdiqué et sacré le tout au fin fond d’un panier dans le fond d’un garde-robe.

Un petit cadeau pour l’Halloween!

Il y a quelques semaines, Sandra de l’amas de laine m’a offert une image à colorier de mes petits morts-vivants effrayants! Et aujourd’hui nous avons décider de vous l’offrir à vous aussi!

Alors sort tes crayons et amuse toi! Alternativement, tu peux aussi faire colorier tes enfants et faire semblant que tu es plus mature que moi… 😉

Cliquez le lien ci-dessous pour télécharger l’image à colorier!

Et si ça vous tente, n’hésitez pas à partager vos chefs-d’oeuvres sur mon groupe facebook 😉

Une nouvelle collaboration avec… Artfil yarn!

Lors du festival de la p’tite laine au début du mois, j’ai eu la chance de faire plein de belles rencontres! Une de ces belles rencontre était avec Yana de Artfil yarn et lors de cette rencontre Yana m’avait demandé de lui concocter un petit patron de bandeau, dans le genre de ma couronne de licorne, mais sans le côté… licorne hihihi

Yana's flower crown
Cliquez sur l’image pour visiter le patron sur Ravelry!

Idéal pour mettre de l’avant votre amour pour la belle laine et mettre à contribution les restants de laine qu’on garde bien souvent sans savoir quoi en faire! J’ai eu la chance de faire la mienne avec la laine « Sweater » de Artfil et je dois dire que ça a été une expérience très agréable! Il va sans dire que j’ai vraiment très hâte de créé de nouveau avec cette superbe laine!

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez peut-être que je suis plutôt timide (malgré tout mon côté licorne) et j’ai été très émue par la présentation que Yana a faite du patron, de notre collaboration… et de nos collaborations futures sur la page Facebook de Artfil.

Comme si ce n’était pas assez, Artfil aura dorénavant une couleur qui portera mon nom! Et oui, dès demain nous pourront acheter une Karine sur base « Sweater » de Artfil yarn!

Oh. My. God!!!!!

J’ai hâte de l’avoir entre mes mains pour vous montrer ça!

Retour sur le Festival de la p’tite laine 2019

Deux jours depuis la fin de la cinquième édition du Festival de la p’tite laine à Rivière-du-Loup et mes boîtes traînent encore à moitiés défaites… Non, c’est des mensonges parce que je n’ai même pas pris le temps de commencer à les défaire pour tout ranger hahaha!

Mon magasin de bonbons!

Le kiosque évolue depuis plusieurs années déjà et je crois enfin pouvoir dire que l’on s’approche d’un résultat parfait! Mes petits kits prêts-à-crocheter me font penser à des bonbonnières et malgré quelques pépins (euphémisme ici), mon petit mari a réussi à me concocter un kiosque lumineux qui mets en valeur mon petit univers!

Merci Danis!

Encore une fois j’ai passé une fin de semaine incroyable avec des personnes fantastiques! J’ai été incroyablement émue de tous les commentaires positifs que j’ai reçu, de voir tous les sourires des visiteurs lorsqu’ils passaient par mon kiosque… disons que je ne crois pas avoir manqué mon défi de mettre un peu de bonheur dans le cœur des gens!

J’ai aussi été vraiment touchée de rencontrer plusieurs personnes qui portaient fièrement un de mes modèles! Et que dire de toutes mes licornes! Ah que vous êtes belles et magiques! Sérieusement, le nombre de commentaire que j’ai reçu au sujet de cette initiative… c’était juste… je manque de mots, mais c’était MAGIQUE!

Il faut aussi parler de l’organisation de l’événement qui se dépasse à chaque année pour offrir une expérience fluide et agréable autant pour les exposants que pour les visiteurs. Chapeau gang, vous faites une job de FEU!

Bref, j’ai déjà la tête pleine de rêves pour l’édition 2020!

Pour ceux qui seraient intéressés, je m’affère présentement à prendre de belles photos de mes ensembles prêts-à-crocheter pour les mettre en vente sur Etsy! Si vous avez manqué votre chance au Festival, gardez ma boutique à l’oeil!

En passant, si vous voulez découvrir une bonne partie des entreprises qui étaient présentes… mon avatar a fait le tour du Festival et vous pouvez les découvrir avec elle via ma page Facebook!

Finalement, j’ai eu la chance d’avoir Sandra avec moi qui venait faire la promotion de notre podcast La rose de laine le samedi et c’était vraiment cool de jouer avec vous… je n’en dis pas plus et je vous garantie que Sandra travail fort fort fort sur le montage pour vous faire un épisode « recap » Festival qui serait TRÈS divertissant! Et nous en sommes déjà à vous préparer quelque chose de GÉANT pour l’année prochaine… à suivre!

On est floues, mais on est heureuses!

Festival de la p’tite laine 2019 au kiosque #31!

***Gang, lisez jusqu’au bout pour savoir comment avoir un CADEAU lors du Festival! (Dans la limite des stocks… on a malheureusement pas eu le temps de préparer 5000 surprises!)

Et oui, le décompte est déjà commencé pour la cinquième édition du Festival de la p’tite laine à Rivière-du-Loup! Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je participe à cet événement depuis sa toute première année lorsque les amoureux de la fibre avaient envahi le gymnase de l’école à Saint-Antonin.

C’était mon premier événement à vie, je fesais mes tout premiers pas dans le monde du design et je n’avais pas la moindre idée de ce que je devais faire pour mettre mes produits en valeur. Je le sais… ça parait!

1 morceau de robot si vous reconnaissez ma voisine… aussi, j’adore me faire prendre en photo.

Mais j’ai bien aimé cette première expérience et nous avons remis cela à chaque année depuis! Et j’ai eu beaucoup d’aide pour améliorer la présentation de mon petit monde!

Festival de la p’tite laine 2018

Cette année, j’aurai toute une nouvelle gamme de produit à vous offrir! Et oui, les ensembles prêt-à-crocheter seront à l’honneur! Assembler avec soin, ces ensembles vous offriront tout le matériel nécessaire pour réaliser vous-même votre adorable petite créature La rose du rang!

De plus, chaque ensemble contient un code vous donnant accès au téléchargement sans frais du patron correspondant dans ma boutique Ravelry! Attention, les quantités seront limitées alors il faudra venir me voir tôt dans la fin de semaine pour être bien certain de mettre la main sur votre coup de coeur!

Une autre nouveauté cette année… La rose de laine sera à l’honneur au kiosque #31 le samedi 5 octobre! Et oui, Sandra sera au rendez pour vous poser plein plein de question… et vous donner un petit cadeau de notre part si vous apportez un projet réalisé à partir de l’un de nos patrons! (Dans la limite des stocks)

Personnellement, je vous recommande fortement de vous faire une couronne de licorne!

Cliquez sur l’image pour visionner l’épisode 4 de La rose de laine!

Aussi, que vous soyez artisans, exposants ou simplement visiteurs; faites nous signe si vous êtes partant pour filmer un court segment qui sera présenter lors de notre épisode spécial Festival!

Bref, serez-vous de la partie pendant la fin de semaine du 5-6 octobre à Rivière-du-Loup?

Patron(S) gratuit(S)!?!? À lire jusqu’au bout!

Le décompte est enclenché; dans moins d’un mois se sera le Festival de la p’tite laine à Rivière-du-loup! J’y serai pour la cinquième année consécutive (et oui, j’y suis depuis la toute première édition!!) avec mes patrons, mes ensembles prêt-à-crocheter… et Sandra de l’amas de laine qui m’accompagnera pour vous jaser La rose de laine!

Manquez pas ça, c’est ma seule sortie annuelle ou presque haha!

2019 est vraiment une année de feu en terme de dépassement de moi! Et oui, moi qui répète tout le temps que les vidéos c’est pas ma tasse de thé… je me suis laissée convaincre de collaborer avec Sandra pour donner vie à La rose de laine et je ne regrette pas du tout.

On s’amuse et vous apprenez à mieux nous connaître, veut veut pas ça nous rapproche!

La rose de laine – Épisode 4 – Côte à côte

Cliquez pour visionner l’épisode! Attachez vos cheveux, il vente!

Pour cet épisode, Sandra et moi nous sommes retrouvées à mi-chemin entre nos maisons (ou presque) pour enregistrer! C’est à l’Islet que nous avons poser nos « valises » et créé pour vous de magnifiques crochonneries!

Si nous avions déjà beaucoup de plaisir à enregistrer chacune dans notre maison, ce n’est absolument rien comparativement à un enregistrement en personne!

C’est un peu cette réalisation qui m’amène au dévoilement suivant… le patron pour le bandeau licorne que je porte fièrement durant l’épisode 4 est maintenant disponible…

Et il y en a 50 gratuits… (toutes parties déjà! )

Et si vous en faite un, que vous ajoutez le projets à Ravelry (lié avec le patron) et que vous flashez ça partout sur les réseaux sociaux (avec un tag @larosedurang)… je vous donne un patron de votre choix gratuit!!!!* OMG OMG PITCHEZ VOUS RIGHT NOW!!!!

Cliquez sur l’image pour visiter le patron sur Ravelry!

Pourquoi vous êtes encore ici? Va chercher ta copie gratuite! Et si toutes les copies gratuites sont parties… achète le patron, mets ton projet sur Ravelry pis flash le partout avec un tag @larosedurang pour avoir ton patron gratuit!

PIRE QUE ÇA! Fais-toi un bandeau licorne et viens nous voir au Festival de la p’tite laine pour un selfie qui sera publier sur nos réseaux sociaux et on va avoir un cadeau pour toi!*

*Limite de 1 patron gratuit par participant.

*Limite de 1 cadeau par participant.

Disclaimer: Je déteste toujours autant me faire prendre en photo, mais avec une passe licorne c’est comme moins pire.

Cliquez pour nous envoyez vos commentaires par courriel!

Concours! Nouveau patron! Au secour! Wait… what?

Ce début août est plus qu’occupé pour ma petite personne, mais surtout pour ma petite entreprise… bon, j’avoue que c’est pas mal la même chose haha! Alors… qu’est-ce qui se passe?

1) La rose de laine – projet conçu et réalisé en collaboration avec la merveilleuse Sandra de l’amas de laine, a été mis en ligne. Un épisode divertissant que nous avons eu beaucoup de plaisir à tourner et qui nous donne enfin l’impression de savoir où on s’en va avec nos skis dans ce projet! Cliquez, abonnez-vous, commentez… parce qu’il y a… UN CONCOURS! AH!

Cliquez ici pour voir l’épisode 3 de La rose de laine!

2) Un concours?? De kesser?? Oui oui, cliquez sur le l’image ci-dessus et écoutez la vidéo! Vous pourriez gagner ces marques mailles généreusement offert par Maude Tricote!

Cliquez pour aller découvrir Maude Tricote!

Comment gagner? Laisse un commentaire sous la vidéo avec la réponse à la question posée dans la vidéo! Sérieux, ça se fait tout seul et on a jamais assez de marques mailles!

3) J’avais vraiment, VRAIMENT super hâte d’enfin publier ce patron… et c’est chose faite!

Versa tunic || Tunique Versa
Cliquez pour vous procurer le patron sur Ravelry!

Un patron stimulant avec un point intéressant et qui peut facilement être personnalisé selon vos préférences de manches ou de longueur… et avec des poches magiques? Sérieusement, c’est le moment de sauter dans vos réserves de laine et de monter vos mailles!

4) AU SECOUR??? À L’AIDE!!!!!! OMGOMGOMGOMG!!!
J’ai votre attention? Super parce que Sandra et moi avons besoin de votre aide en prévision des épisodes futurs de La rose de laine.

Cliquez pour nous envoyer un courriel!

Vous avez des questions (gênantes ou non!) pour Sandra et moi? Vous aimeriez nous voir relever certains défis? Un technique particulièrement difficile (ou facile, ou magique!) à nous faire essayer? On veut savoir! Vous trouvez ça vraiment niaiseux notre affaire, mais ça vous amuse d’écouter ça en tricotant?

Envoyez-nous un courriel à larosedelaine@gmail.com

Bon ok, en vrai vous n’êtes vraiment pas obligés de nous le dire si vous nous trouvez nouilles… ça se pourrait qu’on soit un petit peu au courant que c’est pas trop trop sérieux notre affaire!

La rose de laine – Épisode 3 – Never have I ever

La rose de laine en est encore à ses premiers pas dans l’univers des podcasts et nous sommes toujours un peu à la recherche de notre style. Avec l’épisode 2 – La fibre en été, nous vous avons offert un épisode plus classique (jasette, recommandations, etc.) et honnêtement, on se sentait beaucoup moins à l’aise.

Avec l’épisode 3 nous avons donc voulu retrouver l’atmosphère de camaraderie légère que vous aviez tant aimé lors de l’épisode 1!

Cliquez pour visionner l’épisode 3! Il est long, mais il est drôle! Ben… je trouve!

Un épisode ludique avec un concours et une récompense à la fin… manquez pas ça!

Prochains épisodes… On a besoin de VOUS!

Vos questions: si vous pouviez nous poser n’importe quelle question… ça serait quoi? Écrivez nous en commentaires ici, sur youtube, sur nos pages Facebook respectives… On veut vous répondre!

Vos défis: vous avez des idées de défis que nous pourrions relever? On veut savoir!



La pression…

Ce matin, j’ai mal à mon tricot. Mon crochet ne m’appelle pas et ma laine, aussi belle et douce soit-elle, ne m’allume plus. Qu’est-ce qui se passe?

Quand l’idée de tricoter quelque chose te donne envie de rester au lit…

Lorsque notre passe-temps qu’on adore devient un gagne-pain, on ne voit pas toujours venir le problème du manque de motivation. Pourtant, maintenant que j’y fais face je crois que c’est écrit dans le ciel qu’il faut vraiment faire attention pour ne pas tomber dans le piège!

C’est quoi le piège? Le piège c’est la mautadine de pression de production. C’est terminé les soirées tranquilles à tricoter pour relaxer, non non car ça fait 1 mois que je n’ai pas sorti de nouveaux designs, il faut que je fasse quelque chose de productif! Plus de projets avec les patrons d’autres designers car mon budget de laine est limité et je dois m’en servir pour de nouveaux designs.

PRESSION, PRESSION, PRESSION!

Mais c’est insidieux comme processus, ça s’amène tranquillement sans qu’on voit venir. Parce qu’au début, les idées abondes et on n’a pas encore eu le flash que c’est une vraie de vraie job, ben non c’est juste une petite façon à côté de rentabiliser mon art.

Puis on se donne à fond parce que c’est vraiment motivant de vivre d’un métier créatif quand on est une personne créative… mais si je ne publie pas de nouveaux patrons, je vais clairement perdre le soutient de la communauté donc il FAUT publier, il FAUT produire! GO GO GO!

Sauf qu’il n’y a pas de case départ qui te donne automatiquement 200$ à chaque tour de piste et que la naïveté légère de la créatrice inspirée se retrouve écrasée sous la pression qu’on s’impose nous-même.

Quand ton « stash » de laine te donne l’impression d’être rempli d’adorables peluches maléfiques qui veulent te détruire…

Alors dernièrement j’ai décidé de mettre côté cette foutu pression, d’arrêter de me comparer avec d’autres entreprises qui me semblent plus performantes que la mienne, d’arrêter de vouloir forcer une production élevée au détriment d’un processus créatif agréable.

Alors au lieu d’essayer de forcer un nouveau design « rentable », je me suis crocheté une collection de petites poupées costumées. J’aime ça moi. Sérieusement, depuis que j’ai créé mon adorable Béa, je n’arrête pas de la voir avec une foule de costume amusant…

Béa, une icône de La rose du rang!

Mais Béa est grande et ces temps-ci les grands projets m’essoufflent… Alors j’ai pensé à mes adorables miniatures et l’inspiration est revenue. Juste comme ça, avec un mini projet juste pour moi et sans prétention.

Bon, c’est rapidement devenu autre chose qu’un projet juste pour moi parce que mes filles m’ont vu dessiner des costumes sur une page de poupée imprimée à la va-vite…

Je vous avoue que l’ananas punk de ma grande princesse risque d’être ma préférée à vie… la voyez-vous?

Mais après 6 costumes, 6 poupées… je ne m’amusais plus tellement parce que j’étais retombée dans le piège de rentabiliser le patron en le rendant plus intéressant. Alors j’ai décidé de mettre de côté mes dessin et d’en faire une qui me représentait moi. C’est cette petite pause « retour aux sources » qui m’a donné assez de souffle pour continuer le projet.

Devinez laquelle de ces adorables poupées me représente??

Un petit rappel qu’avant tout, La rose du rang c’est pour mon petit bonheur à moi que je l’ai créé et que si l’entreprise en vient à étouffer le plaisir de créer… c’est un petit peu niaiseux non? Alors le patron, il sortira quand il sortira… il vendra s’il vend… mais en attendant j’ai plein de jolies peluches juste pour moi!

(Oui, parce que je les cache sinon je vais encore me les faire volées!!!)

Et vous, qu’est-ce qui vous aide à raviver la flamme créative?

La rose du rang… au fond, c’est moi!

L’entraide

Lorsque je me suis lancée en affaire, ce n’était pas par ambition ou parce que j’étais habitée par une vision précise d’un projet incroyablement original qui devait immanquablement voir le jour.

Non.

Je m’ennuyais à la maison avec les enfants (je sais, c’est terrible de l’avouer) et j’avais besoin d’accomplir quelque chose de plus que de changer des couches et laver de la vaisselle.

Et pour être 100% honnête, à l’époque c’était la folie furieuse pour les tuques au crochet et je me suis dit « why not!?  Je peux peut-être faire 2-3$ moi aussi! ». Indeed…

Depuis les choses ont changés, La rose du rang a maintenant une vocation plus claire et beaucoup plus intéressante pour moi d’un point de vue créatif! Par contre, lorsque j’ai fait mes premiers pas dans l’entreprenariat, j’ai découvert toute une communauté d’artisans qui se soutiennent… et je trouve ça juste magique!

Cette communauté de gens passionnés, c’est le vrai trésor sur lequel je suis tombée lorsque je me suis lancée en affaires. J’ai fait des rencontres incroyables et j’ai aussi formé des amitiés précieuses qui ont rapidement dépassé le simple cadre de l’entraide professionnelle…

Et ça, ça n’a pas de prix!

Alors même si je ne me baigne pas dans des tonnes de dollars comme l’oncle Picsou, mon parcours dans l’aventure La rose du rang m’apporte quand même de belles richesses!

Avez-vous déjà découvert un trésor caché en vous lançant à la recherche de quelque chose de complètement différent?