Interlude créatif – Control

** CLick here for the English post **

Encore un projet fan art tiré d’un jeu vidéo, et oui! Cette fois-ci il s’agit du jeu Control, auquel j’ai joué en même temps que mon adolescent et nous avons tous les deux beaucoup aimé l’expérience! L’atmosphère du jeu est très particulière et les différents thèmes abordés étaient directement dans les intérêts de l’ado. Et les options permettent de jouer en ce qui est essentiellement « God mode » (invincible, yay) ce qui permet à ma petite personne de jouer en se concentrant sur l’histoire pendant que l’ado se fait démolir à son goût!

Mais le point le plus important du jeu est venu lorsque j’ai entendu ces douces paroles sortir de la bouche de l’adolescent -> Heille Karine, tu devrais faire les bonhommes du jeu, j’aimerais ça les avoir!

Vous comprendrez que j’ai fais semblant de prendre ça en note, mais qu’au fond j’ai commencé TOUTE SUITE le projet de peur qu’il ne change d’idée en se souvenant que c’est don pas cool d’avoir des gugusses faite par sa belle-mère.

En fait je suis allée tellement vite que je n’ai pas pris de photos avant de me rendre compte que j’avais déjà trois personnages sur quatre de prêts à assembler.

Oups?

J’ai d’abord confectionné Jesse Faden, le personnage principal du jeu que le joueur incarne pendant l’aventure.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal avec sa chevelure, parce que le look « queue de cheval avec des couettes lousses en avant qui bouclent un peu, mais pas trop »… ouais…

Mais j’ai quand même réussi je pense!

Je me suis ensuite concentrée sur Ahti, le concierge. J’ai eu plus de mal avec lui, mais une fois que j’ai ajouté les écouteurs je me suis sentie plus satisfaite.

En regardant la photo au moment d’écrire ses lignes, je me dis que je vais peut-être essayer de mettre des petits outils à sa ceinture…

Au départ j’allais me contenter de ces deux personnages, puis j’ai décidé d’ajouter le Dr. Darling. Un personnage qu’on ne rencontre jamais durant le jeu; il n’est présent qu’au travers d’enregistrements qu’on découvre lors de notre exploration et qui nous aide à comprendre l’univers dans lequel on évolu.

Et pour finir, Dylan Faden, le frère de notre héroïne! Je n’allais pas le faire, mais comme j’ai rarement l’opportunité de faire un projet au goût de l’adolescent je voulais maximiser l’expérience!

Et ce n’était clairement pas un personnage très difficile à faire!

Après avoir assembler les poupées, j’étais un peu triste à l’idée qu’elles finiraient dans le fond d’un sac dans la chambre de l’adolescent… il fallait donc préparer une présentation qui lui permettrait de les avoir au mur!

Ce petit caisson du dollarama était parfait, et en y ajoutant une petite aquarelle… J’en suis vraiment fière!

Les couleurs, par contre, étaient vraiment bof alors pinceaux et peinture acrylique au secours du pauvre petit caisson!

Au départ je voulais faire l’extérieur du caisson en noir et l’intérieur en rouge… mais mon immense talent de peintre (et mon impatience) on fait en sorte que l’intérieur est plutôt un mélange de rouge et de noir… et c’est encore mieux!

Il ne reste plus qu’a installer ça dans la chambre de l’adolescent!

Je pense que c’est la première fois que je prend réellement le temps de préparer un « display » pour un de mes projets fan art! Je dois dire que j’aime beaucoup le fait qu’il est tout prêt à mettre au mur et que ça me donne franchement envie de préparer d’autres tablettes du genre pour d’autres projets qui sont un peu à la traîne sur mon bureau… après tout, ils seraient pas mal plus beaux au mur!

Et ça me redonnerait de la place sur mon bureau pour d’autres projets…

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Vous avez aimu00e9 ce billet? Explorez le blog pour en du00e9couvrir encore plus!

Interlude créatif – Detroit Become Human

** CLick here for the English post **

Le premier jeu que j’aurai débuté en 2022 aura mis la barre très haute pour ceux à venir; il s’agit du jeu Detroit Become Human. Il m’avait été fortement recommandé par une amie et acheté par la suite lors d’un solde… et promptement oublié dans ma librairie de jeu.

Puis je suis tombée par hasard dessus en déroulant la librairie pour choisir ma prochaine aventure après avoir terminé Bravely Default II et je me suis dis « pourquoi pas? ».

Si j’ai été complètement assommée par l’ensemble de l’œuvre, mon histoire chouchou aura été celle de Connor… que j’ai promptement fait échoué tellement j’avais de la sympathie pour ceux qu’il devait capturer. C’était un accident, promis, et j’ai eu beaucoup de mal à me convaincre de terminer le jeu une première fois au lieu de simplement retourner sur mes pas. Mais j’ai tenu bon… pour mon premier parcours dans le jeu haha!

Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet autre que pour dire que c’était une expérience très intense! Vous comprendrez donc que je n’ai pas pu résisté à l’envie d’avoir mon propre petit Connor de collection… et c’était impossible pour moi qu’il ne soit pas accompagné par son partenaire Hank!

Je n’avais par contre pas anticipé à quel point j’aurais du mal à réaliser ces petits personnages! En commençant par Connor, je croyais que j’aurais la tâche facile… après tout il est en costume pendant presque tout le jeu… Mais le veston à deux tons différents de gris, plus des détails qui devaient être brodés. Et comme j’ai commencé le projet plusieurs jours après avoir terminé de joué, j’ai oublié la couleur de son pantalon et j’ai du reprendre… et je n’avais pas vraiment la bonne couleur…

C’étais mal parti.

J’ai recommencé le veston au moins quatre fois avant de jetter l’éponge et de simplement lui faire un veston gris foncé. Le « nerf de la guerre » ne serait pas là, j’allais me concentrer sur les autres détails…

Rendu là j’étais surtout complètement traumatisée… si j’avais tant de mal pour Connor, Hank serait un véritable cauchemard… sérieux hein, le monsieur a des chemises… intenses.

J’ai rapidement décidé de lâcher prise et de plutôt me concentrer à avoir du plaisir en pensant au jeu et aux personnages… vraiment une meilleure stratégie pour un projet fan art lol!

J’ai aussi eu un peu de mal avec la chevelure et la barbe de Hank, mais après quelques essais je suis tombée sur la bonne combinaison!

Bon, je n’avais pas en main de mini bouteille de son alcool favori, mais Hank n’est pas trop regardant non plus… 😉

Avez-vous joué à Detroit – Become Human? Quelle résolution avez-vous obtenue, ou est-ce que vous avez joué et rejoué pour obtenir toutes les combinaisons possibles?

Et plus sérieusement… on joue à quoi après ce genre d’expérience la hahahah!?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Bravely default II

** CLick here for the English post **

En décembre j’ai reçu en cadeau le jeau Bravely default II et j’explore cet univers depuis. Je suis réellement tombée en amour avec le jeu et il me rappelle vraiment beaucoup mon expérience avec Octopath travelers que j’avais aussi aimé.

En préparant mon prochain projet fan art (c’est un secret… parce que je suis vraiment super nerveuse lol), j’ai eu la réflexion que ce serait bien d’en faire pour mon équipe chouchou de BDII.

Je ne ferai pas une explication détaillée du jeu, parce qu’on serait là vraiment longtemps, mais en au travers de l’aventure on peut attribuer des « jobs » à nos personnages, ce qui leur permet d’avoir accès à différents talents… mais aussi à différent costumes!

Le potentiel fan art était vraiment trop fort pour moi!

Seth (Freelancer)

Le premier personnage de l’équipe est le petit matelot Seth. J’ai choisi de le faire avec son costume de base puisque j’adore son petit look pirate.

Aussi parce que les autres « jobs » que j’ai tendance à lui attribués impliques d’énormes armures qui seraient probablement plus difficile à traduire au crochet lol!

Gloria (white mage)

En deuxième, la princesse Gloria avec son costume de mage blanc, soit la guérisseuse de groupe! J’ai hésité, par contre, parce qu’elle est aussi très utile dans d’autres rôles… mais j’aurais eu plus de mal avec le costume.

On aime la simplicité ici hahaha!

Elvis (black mage)

Lorsqu’on rencontre Elvis dans le jeu, il aborde fièrement son costume de mage noir… et c’est peut-être la raison pour laquelle c’est le rôle que j’ai tendance à lui attribué. C’était donc logique pour moi de le crocheter sous cette forme.

J’aime vraiment beaucoup ce personnage, son attitude positive… et ses interactions avec sa garde du corps Adelle!

Adelle (Freelancer)

Pour finir, la petite Adelle et sa personnalité explosive! C’est le personnage avec lequel j’ai mis le plus de temps à prendre mes aises, mais une fois que j’ai débloqué le job de dompteur d’animaux j’avais ENFIN trouvé chaussure à son pied!

Par contre c’est un costume plutôt difficile à réaliser à cause des nombreux détails… et de la grandeur de mes miniatures. À moins de 8 centimètres de haut, les broderies, les motifs, les franges… c’était très intimidant. J’ai donc décidé de la confectionner avec son costume de « freelancer » qui lui confère quand même un maximum de personnalité.

Lorsque j’ai composé ce billet, je n’avais toujours pas terminé le jeu, mais au moment d’écrire cette conclusion je viens tout juste de finir l’aventure et je dois dire que j’ai eu beaucoup de plaisir… mais que je commençais à avoir hâte de VRAIMENT finir le jeu. Je n’en dis pas plus.

La liste des jeux que je veux explorer en 2022 est assez longue, mais je suis toujours intéressée à l’allonger alors quelles sont vos suggestions pour mes prochaines aventures?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Icey

** CLick here for the English post **

Suite à mon dernier fan art, j’ai eu envie de faire un retour sur un autre petit jeu avec lequel je suis littéralement tombée en amour!

Il s’agit de Icey que j’ai téléchargé sur ma switch un coup de tête parce qu’il était en spécial et qu’une vidéo que j’avais vue sur Youtube en parlait. Si je ne me souviens plus du tout dans quelle vidéo j’en ai entendue parlé, je me souviens à quel point j’ai eu beaucoup de plaisir à y jouer!

Mon ado a lui aussi passer pas mal de temps à compléter l’aventure… à au moins trois reprises lui aussi pour accéder à toutes les résolutions possibles et obtenir tous les trophées!

Je n’étais pas du tout préparée à faire l’expérience d’une histoire plus évoluée que celle d’un jeu de plateforme régulier… et ça m’a bien marqué!

Je n’étais pas non plus préparée à avoir autant de mal à reproduire ce petit personnage…

Pour le moment, lorsque je fais mes petits projets fan art, j’ai choisi de toujours fonctionner sur la même base; celle de mes mini poupées. Biensûr ça implique de jouer un peu avec les proportions et les détails parce qu’à cette échelle c’est souvent impossible de reproduire exactement un personnage…

Si j’ai rapidement sélectionné les couleurs et peint les petits yeux, j’ai eu plus de mal à confectionner le corps de la poupée.

En effet, mon plan était de broder la couleur peau des cuisses du personnages pour donner l’effet de ses bottes asymétriques… mais l’échec aura été plus que… cuisant.

Après m’être torturée pendant quelques jours, j’ai décidé que la version poupée de Icey n’aurait simplement pas les cuisses à l’air. Je n’avais plus envie de recommencer et j’étais très découragée.

En fait, je voulais laisser tomber.

Mais j’avais déjà plusieurs heures investies dans le projet et je ne voulais pas m’avouer vaincue. J’ai donc décidé de continué en crochetant les cheveux et les oreilles lumineuses du personnage.

Au départ je voulais prendre une couleur différente, plutôt beige, pour les cheveux, mais après avoir revisité le jeu j’ai opté pour un gris pâle et j’ai varié la longueur des mèches pour donner un effet un peu « dans le vent ».

Une fois les cheveux et les oreilles ajoutés, j’étais un peu moins déçue de mon résultat, mais je l’avoue: cette poupée de finira pas dans le top 10 de mes projets fan art favoris.

En plus, j’étais tellement soulagée d’avoir terminé et de pouvoir passer à autre chose, que je n’ai réalisé qu’une fois toutes les photos terminées que j’avais oublié de faire la longue traînée lumineuse qui suit le personnage tout au long de l’aventure.

Donc elle n’en a pas… et je ne l’ajouterai pas parce que ça me démoraliserait trop de devoir reprendre les photos! Blagues à part, je reconnais le personnage et mon ado aussi et la petite poupée évoque les bons moments que nous avons partagés en discutant de la progression de notre aventure…

Alors c’est quand même un peu une réussite?

Connaissez-vous ce petit jeu? Quels jeux me conseillez-vous pour 2022?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Vous avez aimu00e9 ce billet? Explorez le blog pour en du00e9couvrir encore plus!

Interlude créatif – The last campfire

** CLick here for the English post **

Même si j’adore les grandes aventures, j’apprécie aussi les jeux moins long et un de ces jeux que j’ai exploré récemment était The last campfire.

Si je m’attendais à un petit jeu de casse-têtes colorés, peuplé de personnages attachants, je ne savais pas que j’aurais aussi droit à une exploration assez profonde de thèmes aussi sérieux que la solitude, la dépression, la peur… c’était amusant, mais aussi assez déstabilisant.

Mine de rien, la conclusion de l’aventure est restée avec moi pendant plusieurs jours alors j’ai décidé que c’était probablement un signe de l’appel du « fan art »! J’ai donc commencé l’aventure en peinturant les petits yeux de l’adorable petite bestiole.

Une fois les yeux terminé, j’ai créé la base de la poupée avec mon patron habituel… cette fois-ci le défi se trouvait vraiment au niveau de l’habillement…

Au final, j’ai commencé la tunique par le bas en espérant avoir monté assez de mailles pour obtenir l’effet désiré… j’ai recommencé 6 fois.

Pire encore, au moment où j’ai pris cette photo, je voulais simplement abandonner parce que je n’étais toujours pas satisfaite du résultat. Il faut dire que j’étais un peu gauche au moment de créer l’ouverture pour le visage, c’était croche, j’étais mal assise sur ma vielle chaise de cuisine à mon mini bureau… Bref, ça n’allait pas du tout à mon goût.

Mais tant qu’à m’être rendue aussi loin dans le projet, je me suis dis que je ne perdais pas grand chose à faire quelques rangs de plus pour voir ce que ça donnerait une fois terminé.

Mais honnêtement, je n’ai été soulagée qu’une fois après avoir ajouté les accents de couleurs! La bordure ajoutée à l’ouverture corrigeait la « crochitude » qui me dérangeait tellement, la petite bordure du bas ajoutait vraiment un bel effet de finition et je n’ai pas trop manqué mon coup avec les accents blanc de la capuche…

Rendue là, j’ai vraiment eu un revirement à 180 degrés de mon niveau d’appréciation pour mon projet… je suis maintenant en amour!

Pour finir, j’ai ajouté le sac et les petits bras… après avoir sérieusement paniqué parce que je n’avais pas fait d’ouverture pour les bras dans la tunique. Et je n’avais vraiment pas du tout envie de recommencé.

Comment j’ai résolu ce problème? J’ai simplement cousu les bras sur la tunique et au travers du corps, après tout la poupée est pour moi et je n’ai pas du tout l’intention de m’amuser à la déshabiller lol!

Au moment d’écrire ces lignes, j’achèvais tout juste la petite « Ember » et je l’aimaise tellement que j’avais déjà peint les petits yeux pour faire le personnage « Vagabond » de l’histoire et quelques heures plus tard, j’avais la deuxième petite poupée en main!

J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à faire ce petit projet pour moi! Je me demande si le temps n’est pas enfin venu pour moi de sauter à pieds joints dans un univers légendaire que j’aime énormément… devinez-vous lequel?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Cosmic star heroine

**Click here for English**

Je mentionne souvent que je suis un personne qui multitâche… Il est donc très courant pour moi d’avoir plusieurs projets en cours en même temps. Par contre, entre la gestion des médias sociaux pour La rose du rang, les chroniques « Notre Univers au crochet » et la rédaction de mon prochain patron, j’essaie de me garder du temps pour mes petits moments d’aquarelle, mais aussi pour m’évader dans l’univers des jeux vidéos.

Suite à une recommandation sur Youtube (j’oublie de qui exactement… mea culpa), j’ai téléchargé le jeu Cosmic star heroine via le eshop de Nintendo.

Un petit jeu d’allure rétro tout à fait charmant!

Je l’avoue, j’en suis maintenant à deux ou trois heures d’aventure avec Alyssa L’Salle et je m’amuse bien! J’ai donc eu envie d’en faire la vedette d’un de mes projets fan art!

La première chose que j’ai fait en prévision de ce projet est de vérifier les yeux de notre petite Alyssa. J’ai été bien contente de voir que j’allais encore devoir mettre à contribution mes grands talents de peintre!

Une fois les petits yeux de la bonne couleur, je suis passée à la sélection des couleurs pour la poupée elle-même. Malheureusement je n’avais pas la bonne teinte de bleu/mauve pour faire son manteau, mais sommes-toute je crois avoir réussi à trouvé un bon remplacement.

J’avoue que ce qui m’intimidait le plus dans ce projet était la chevelure impressionnante d’Alyssa parce que le reste était plutôt simple. En fait, si vous connaissez un peu mes patrons, vous avez peut-être remarqué que je préfère les coiffures simples.

C’est un peut-être un peu par paresse, mais en fait c’est simplement que je préfère les poupées plus simples!

Par contre, je ne voulais pas sacrifier les cheveux d’Alyssa simplement pour aller plus vite.

Une fois les cheveux fait, je trouvais qu’il lui manquait un petit quelque chose… et c’est là que je me suis souvenu de son petit béret… trois coup de crochet plus tard, j’avais terminé pour vrai!

J’en suis environ à la moitié de l’aventure d’Alyssa, et même si le jeu n’invente rien de nouveau, il me permet de passer un moment à m’amuser et relaxer sans trop me casser la tête.

On s’entend qu’en ce moment, ça n’a pas de prix de pouvoir s’évader quelques instants!

Je suis bien curieuse de connaître vos coups de cœur côté jeux vidéos? N’hésitez pas à me laisser en commentaire les jeux que vous aimeriez me voir traduire au crochet hihihi!

This image has an empty alt attribute; its file name is tinydots.png
Découvrez le patron utilisé comme base pour ce projet!
This image has an empty alt attribute; its file name is teaser.jpg
Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Pseudo interlude créatif? « Among us »

**Click here for English**

Je dois débuter ce billet par une confession qui risque de complètement faire dérailler ma série d’interludes créatifs:

Ce petit projet fan art n’est pas tellement un interlude créatif sans pression parce qu’au final je ne suis pas réellement fan du jeu (jamais joué!) et que je me cherchais surtout un petit projet pour faire plaisir à l’AdoMonstre.

Il faut dire que j’ai déjà plusieurs fan art prévu qui me permettront de rendre mes petites monstres heureuses, mais je n’avais pas encore entrepris de fan art pour AdoMonstre… Ensuite j’ai réalisé que mes trois monstres aimaient le jeu et que si je ne voulais pas faire face à un incident diplomatique, je me voyais dans l’obligation de faire plus qu’une seule de ces petite « bines » douteuses.

Bien qu’il existe déjà plusieurs patron pour crocheter ces créatures, j’ai plutôt décidé d’y aller à ma façon… histoire de rendre l’exercice plus intéressant. Je pense ne pas être la seule qui tombe souvent dans le piège de vouloir justifier ou rentabiliser son passe-temps.

Les interludes fan art sont, après tout, supposés être des petits projets égoïstes avec lesquels je m’amuse SANS pression et SANS devoir produire un patron… au moins je vais avoir réussi à me forcer à NE PAS écrire le patron!

Je suppose que dans le cas présent, il s’agit un peu d’une imposture (hahahaha!) de ma part puisque ce projet avait un autre but que de simplement me permettre de m’amuser avec mon crochet.

Je sais, je suis hilarante. Mais farces à part… je crochète quoi pour le prochain interlude créatif!?

Qui est l’imposteur?

Interlude créatif – Ni no Kuni Wrath of the White Witch

Et oui, un autre fan art de jeu vidéo! Lorsque la switch s’est subtilement, mais très solidement, imposée dans ma petite routine, j’ai eu la chance de profiter d’excellentes recommandations de jeu pour ma collection. Ni no Kuni – Wrath of the White Witch était une des premières… toute suite après Skyrim.

Mais on s’est déjà entendu pour dire que non, je ne ferai pas mon perso de Skyrim en amigurumi de 3 pouces de haut. Non.

Je fléchis?

Revenons-en à Ni no Kuni! Encore une fois, j’ai choisi de me concentrer sur deux personnages seulement, histoire que le projet ne devienne pas trop lourd et stressant! D’abord, l’incontournable Oliver en costume de sorcier de l’autre monde.

J’avoue qu’à se stade ci, la poupée aurait pu aussi bifurquée et devenir Link… mais tomber dans le monde légendaire de Zelda sera pour une prochaine fois!

Contrairement à toutes attentes, j’ai eu de la difficulté avec la cape. Je l’ai d’abord fait trop petite, puis trop longue… puis de la mauvaise forme. Après plusieurs minutes censurée, j’ai finalement obtenu un résultat satisfaisant!

Ce qui me plait le plus est qu’une fois la cape cousue en place avec la petite broderie, le tissus a assez de corps pour être replié et donné l’impression que la cape flotte au vent.

Il faut avouer qu’il a fière allure mon petit Oliver! Mais malgré tous les petits détails de ce personnage, c’est plutôt son compagnon qui m’a donner du fil à retordre!

Mon premier défi a été de trouvé les bonnes couleurs pour cette petite fée si particulière… J’ai hésité, mais j’ai finalement choisi d’y aller pour une version pastelle. Mais la toute petite balle de jaune pâle que vous voyez sur la photo? Yep, c’était tout ce qui me restait de cette couleur… et j’en avais à peine assez pour faire le nez de la petite bestiole!

Par chance, j’en ai trouvé une autre minuscule balle bien cachée dans ma réserve… fiou!

Je suis certaine que les habitués des amigurumi verront toute suite ma deuxième difficulté… En fait, comme le personnage a de grands yeux, j’ai choisi de lui peindre de grands yeux blanc avec une pupille noire. Yeux qui devaient biensûr être bien sèches avant d’être installés.

Alors en attendant que la peinture sèche, j’en ai profité pour avancer le petit personnage.

Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai pas encore trouvé la façon magique d’installer des « safety eyes » APRÈS avoir terminé mon ouvrage. Je peux vous dire que j’ai eu quelques éclats de langage colorés. Souvenez-vous que je n’avais plus de ce jaune parfait…

Par chance, ce petit Mr Drippy est destiné à une adulte qui devrait être en mesure de s’abstenir de manger la chose et de subséquemment s’étouffée avec les yeux non fixés.

Sommes toute, je suis vraiment heureuse du résultat! Le jeu m’a offert plusieurs heures de plaisir dans un univers colorés et une histoire bien travaillée… et au travers de ce petit projet fan art, j’ai pu revivre cette aventure!

Avez-vous des suggestions pour une prochaine aventure? Et vous, quels jeux vidéos vous ont marqués?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 
Plusieurs modifications ont été faites au patron dans le cadre de ce projet.

teaser

Interlude créatif – Evoland 2

**Click here for English**

Depuis quelques années, la console Switch de Nintendo a fait son entrée dans notre foyer… puis trois consoles Switch lite parce que… les enfants sont pourris gâtés et que maman aussi aime bien jouer! Une de mes grandes faiblesses en lien avec la Nintendo Switch est la facilité avec laquelle on peut accéder à des jeux via le e-shop… et que parfois les jeux ne coûtent que quelques dollars (ou même quelques sous!).

Dernièrement, sur un coup de tête, j’ai acheté le jeu Evoland – Legendary edition qui comprend le premier jeu qui se complète en moins de 5 heures et le second qui lui est beaucoup plus complèt. Je ne me souviens plus quel youtubeur le recommandais et pour moins de 10$ je n’avais pas tellement de craintes de faire fausse route.

En gros, le jeu nous fait vivre l’aventure au travers de l’évolution des jeux vidéos et si j’ai bien aimé le premier jeu, je dois admettre que j’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à vivre l’aventure du deuxième volume. On n’invente rien de particulièrement nouveau ici, beaucoup beaucoup de clins d’oeil et références populaire… bref, un petit bonbon divertissant!

J’ai donc eu envie d’en faire un petit projet fan art! D’autant plus que les petits personnages, bien qu’adorables, ne sont pas trop détaillés et me semblaient donc assez facile à faire.

Parce qu’on repassera avec l’idée de potentiellement faire mon personnage de Skyrim.

Le jeu nous présente plusieurs personnages, mais les seuls qui soient réellement mémorables sont ceux qui font partie de notre petite équipe… et l’opposant final. Donc cinq petits personnages… Encore une fois, le défi avec les poupées de cette taille sont les petits détails qui peuvent devenir difficile à traduire au crochet.

Quand j’ai ce genre de détails à ajouter, je reviens souvent à l’idée d’explorer des médiums différents pour les intégrer à mon projet. Par contre, je maîtrise quand même bien le crochet et j’ai un peu peur de détruire mon ouvrage en pataugeant dans une autre discipline que je ne connais pas… peut-être une prochaine fois… Reste que j’ai bien envie d’essayer la sculpture polymère lorsque j’ai des détails plus « mécaniques » à faire (équipement, boucle de ceinture… lunettes…)… à suivre?

Une fois mon petit Kuro terminé, j’étais vraiment heureuse du résultat… jusqu’à ce que je remarque la boucle de ceinture… Honnêtement, j’aurais pu le laisser comme ça, mais je me connais et ce détail m’aurait probablement hanté. J’ai donc tant bien que mal refait la broderie pour me rapprocher davantage de l’original.

Puis je me suis attaqué au prochain personnage… l’adorable petite Fina. Et c’est à ce moment précis que je me suis mise à regretter tous mes choix de vie. Finalement, le personnage était beaucoup plus détaillé que je ne le croyais! Reste que je demeurais bornée à faire les cinq petits personnages du jeu… j’ai donc décidé de peindre les yeux en prévision de les crocheter.

Depuis que j’ai découvert comment faire (merci Youtube), j’aime vraiment peindre les petits yeux pour qu’ils soient exactement de la couleur dont j’ai besoin! J’ai presque hâte d’essayer de faire des yeux encore plus détaillés!

Mais les choses se sont corsées lorsque j’ai repris mon crochet pour m’attaquer à Miss Fina. Premièrement, j’ai eu de la difficulté à trouver les bonnes couleurs pour le projet, puis j’ai réalisé que son costume était TRÈS détaillé et j’ai eu du mal à décider comment j’allais m’y prendre pour le recréé. À l’étape de cette photo j’étais prête à laisser tomber.

Mais ça aurait été une perte de temps incroyable de m’être rendue aussi loin et de ne pas au moins essayer de lui faire ses cheveux… Et bon, j’avais la couleur parfaite alors… 

Je ne suis pas fâchée de lui avoir fait ses cheveux et, après une bonne nuit de sommeil je dois admettre que je suis plutôt heureuse du résultat! Mais après avoir regarder plus attentivement les costumes des trois personnages restants, j’ai ressenti un énorme découragement et… tellement de pression.

Mais pourquoi je fais ces petits projets? Pour me détendre… donc si je décide que Kuro et Fina sont amplement suffisant pour venir s’ajouter au coin « Jeux vidéo » de la maison… ben that’s it!

Alors… quels jeux vidéo (PC ou Switch) me conseillez-vous d’essayer?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.