Interlude créatif – Dans une galaxie lointaine, très lointaine…

** CLick here for the English post **

C’était écrit dans le ciel que j’y arriverait un jour… voyez vous, mon conjoint est un très grand fan de Star Wars!

D’ailleurs, si vous me suivez depuis un moment, vous avez sans doute déjà remarquer le petit Grogu au travers de mes photos.

J’ai aussi déjà, jadis il y a très très longtemps, improvisées des marionnettes à doigts pour notre plus grand… mais je n’ai aucune photo du projet fraichement crocheté! Avec un peu de chance il les retrouvera quelque part dans sa chambre!

La rose du rang crochet fan art

J’ai également reçu deux ensembles à crocheter officiel de Star Wars (ici et ici), mais je n’ai vraiment compléter ces projets… En fait, c’est en m’y attaquant que j’ai découvert que finalement je n’avais pas tant de plaisir à confectionner des projets fan art conçu par quelqu’un d’autre.

Tout récemment on m’a demandé d’essayer de confectionner une poupée fan art de notre wookie préféré… Chewbacca! C’était un beau défi et comme l’anniversaire de mon conjoint (un fan fini) arrive à grand pas je me suis que c’était probablement le moment ou jamais!

C’est donc pour le plus grand bonheur de mon petit mari, qui saute probablement la lecture de mon blog, que j’ai confectionné ce petit géant poilu!

La rose du rang crochet fan art chewbacca wookie Star Wars

Je suis persuadée que ce ne sera pas mon dernier projet de personnage de cette galaxie, mais j’étais si contente du rendu que je ne voulais pas attendre d’avoir fait les autres avant de vous le montrer!

Interlude créatif – La vie désastreuse de Saiki k

** CLick here for the English post **

Je ne pourrais pas dire comment ma grande est tombée sur cet anime disponible sur Netflix, mais depuis un moment elle l’écoute en boucle et se fait le plus grand plaisir de partager l’expérience avec nous. Attention, il faut aimé l’absurde lol!

Son anniversaire arrivant à grand pas, j’ai décidé de lui faire une petite collection de mini poupées pour ajouter à sa collection grandissante de petits personnages!

La première étape a biensûr été de personnaliser des petits yeux.

Depuis que j’utilise cette méthode, je m’amuse vraiment beaucoup et c’est si simple! J’en ai surement déjà parlé avant, mais il faut simplement sabler la surface de l’oeil, peindre comme désiré et vernir.

Sérieusement, ça prend quelques minutes seulement et ça ajoute vraiment un petit quelque chose aux personnages!

J’ai rapidement confectionné trois petits personnages puisqu’il s’agissait surtout de jouer avec les couleurs, même si j’aurai un petit travail de broderie à faire pour les détails lorsqu’ils seront assemblés.

Par contre je ne savais pas trop comment faire les indispensable lunettes fumés du personnage principal…

Puis j’ai eu l’idée d’essayer de les bricoler en « shrinky dink », cette technique qui nous fait dessiner sur un plastique qui rapetisse avec quelques secondes de cuisson.

Si ma première tentative n’était pas à la bonne taille et que je n’aimais pas trop que les lunettes soleil soient opaque, j’ai vu tout un monde de possibilité s’ouvrir à moi! Je sens que je vais cuire pas mal de plastique dans le futur…

J’avais eu la présence d’esprit de faire un trou pour pouvoir coudre les lunettes en place, mais au final je crois qu’il aurait été préférable d’en faire en en bas aussi.

Quand même, elles tiennent bien en place et on remarque à peine l’attache!

Par contre, je ne m’étais fait aucune ouverture sur les antennes parce qu’elles étaient si petites… j’ai donc tenté ma chance avec de la colle!

C’était un bon pari, ça tien très bien!

Bon, on s’entend, il ne faudrait pas trop lui tirer les antennes, mais comme ce sont des figurines décoratives, il ne devrait pas y avoir de problèmes!

Finalement ce sont trois petits personnages que j’ai préparés pour ma grande et je sais très bien qu’elle voudra agrandir la collection une fois qu’elle les aura reçu!

Bon, ça me laissera des options pour les prochains cadeaux à lui préparer hihi!

Alors, quel sera le ou les prochains personnages qui se retrouveront sur mon crochet??? Faites vos suggestions dans les commentaires!

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Mini interlude créatif – Totoro

** CLick here for the English post **

Un tout petit projet fan art aujourd’hui! Et oui, lors d’une de mes dernières publications instagram j’ai demandé quel(s) personnage(s) tiré d’une oeuvre du studio Ghibli vous aimeriez voir passer sous mon crochet…

Et c’étais assez unanime lol!

C’est donc un adorable petit Totoro que j’ai à vous montrer aujourd’hui!

J’ai simplement modifié mon patron de lapin de poche en jouant avec les couleurs et en laissant tomber le pompon.

J’adore le résultat et je dois apparament en faire 3 autres parce que les enfants en veulent tous un hahaha!

Comme quoi en jouant avec les couleurs et les formes, on peut vraiment faire n’importe quoi!

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Control

** CLick here for the English post **

Encore un projet fan art tiré d’un jeu vidéo, et oui! Cette fois-ci il s’agit du jeu Control, auquel j’ai joué en même temps que mon adolescent et nous avons tous les deux beaucoup aimé l’expérience! L’atmosphère du jeu est très particulière et les différents thèmes abordés étaient directement dans les intérêts de l’ado. Et les options permettent de jouer en ce qui est essentiellement « God mode » (invincible, yay) ce qui permet à ma petite personne de jouer en se concentrant sur l’histoire pendant que l’ado se fait démolir à son goût!

Mais le point le plus important du jeu est venu lorsque j’ai entendu ces douces paroles sortir de la bouche de l’adolescent -> Heille Karine, tu devrais faire les bonhommes du jeu, j’aimerais ça les avoir!

Vous comprendrez que j’ai fais semblant de prendre ça en note, mais qu’au fond j’ai commencé TOUTE SUITE le projet de peur qu’il ne change d’idée en se souvenant que c’est don pas cool d’avoir des gugusses faite par sa belle-mère.

En fait je suis allée tellement vite que je n’ai pas pris de photos avant de me rendre compte que j’avais déjà trois personnages sur quatre de prêts à assembler.

Oups?

J’ai d’abord confectionné Jesse Faden, le personnage principal du jeu que le joueur incarne pendant l’aventure.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal avec sa chevelure, parce que le look « queue de cheval avec des couettes lousses en avant qui bouclent un peu, mais pas trop »… ouais…

Mais j’ai quand même réussi je pense!

Je me suis ensuite concentrée sur Ahti, le concierge. J’ai eu plus de mal avec lui, mais une fois que j’ai ajouté les écouteurs je me suis sentie plus satisfaite.

En regardant la photo au moment d’écrire ses lignes, je me dis que je vais peut-être essayer de mettre des petits outils à sa ceinture…

Au départ j’allais me contenter de ces deux personnages, puis j’ai décidé d’ajouter le Dr. Darling. Un personnage qu’on ne rencontre jamais durant le jeu; il n’est présent qu’au travers d’enregistrements qu’on découvre lors de notre exploration et qui nous aide à comprendre l’univers dans lequel on évolu.

Et pour finir, Dylan Faden, le frère de notre héroïne! Je n’allais pas le faire, mais comme j’ai rarement l’opportunité de faire un projet au goût de l’adolescent je voulais maximiser l’expérience!

Et ce n’était clairement pas un personnage très difficile à faire!

Après avoir assembler les poupées, j’étais un peu triste à l’idée qu’elles finiraient dans le fond d’un sac dans la chambre de l’adolescent… il fallait donc préparer une présentation qui lui permettrait de les avoir au mur!

Ce petit caisson du dollarama était parfait, et en y ajoutant une petite aquarelle… J’en suis vraiment fière!

Les couleurs, par contre, étaient vraiment bof alors pinceaux et peinture acrylique au secours du pauvre petit caisson!

Au départ je voulais faire l’extérieur du caisson en noir et l’intérieur en rouge… mais mon immense talent de peintre (et mon impatience) on fait en sorte que l’intérieur est plutôt un mélange de rouge et de noir… et c’est encore mieux!

Il ne reste plus qu’a installer ça dans la chambre de l’adolescent!

Je pense que c’est la première fois que je prend réellement le temps de préparer un « display » pour un de mes projets fan art! Je dois dire que j’aime beaucoup le fait qu’il est tout prêt à mettre au mur et que ça me donne franchement envie de préparer d’autres tablettes du genre pour d’autres projets qui sont un peu à la traîne sur mon bureau… après tout, ils seraient pas mal plus beaux au mur!

Et ça me redonnerait de la place sur mon bureau pour d’autres projets…

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Detroit Become Human

** CLick here for the English post **

Le premier jeu que j’aurai débuté en 2022 aura mis la barre très haute pour ceux à venir; il s’agit du jeu Detroit Become Human. Il m’avait été fortement recommandé par une amie et acheté par la suite lors d’un solde… et promptement oublié dans ma librairie de jeu.

Puis je suis tombée par hasard dessus en déroulant la librairie pour choisir ma prochaine aventure après avoir terminé Bravely Default II et je me suis dis « pourquoi pas? ».

Si j’ai été complètement assommée par l’ensemble de l’œuvre, mon histoire chouchou aura été celle de Connor… que j’ai promptement fait échoué tellement j’avais de la sympathie pour ceux qu’il devait capturer. C’était un accident, promis, et j’ai eu beaucoup de mal à me convaincre de terminer le jeu une première fois au lieu de simplement retourner sur mes pas. Mais j’ai tenu bon… pour mon premier parcours dans le jeu haha!

Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet autre que pour dire que c’était une expérience très intense! Vous comprendrez donc que je n’ai pas pu résisté à l’envie d’avoir mon propre petit Connor de collection… et c’était impossible pour moi qu’il ne soit pas accompagné par son partenaire Hank!

Je n’avais par contre pas anticipé à quel point j’aurais du mal à réaliser ces petits personnages! En commençant par Connor, je croyais que j’aurais la tâche facile… après tout il est en costume pendant presque tout le jeu… Mais le veston à deux tons différents de gris, plus des détails qui devaient être brodés. Et comme j’ai commencé le projet plusieurs jours après avoir terminé de joué, j’ai oublié la couleur de son pantalon et j’ai du reprendre… et je n’avais pas vraiment la bonne couleur…

C’étais mal parti.

J’ai recommencé le veston au moins quatre fois avant de jetter l’éponge et de simplement lui faire un veston gris foncé. Le « nerf de la guerre » ne serait pas là, j’allais me concentrer sur les autres détails…

Rendu là j’étais surtout complètement traumatisée… si j’avais tant de mal pour Connor, Hank serait un véritable cauchemard… sérieux hein, le monsieur a des chemises… intenses.

J’ai rapidement décidé de lâcher prise et de plutôt me concentrer à avoir du plaisir en pensant au jeu et aux personnages… vraiment une meilleure stratégie pour un projet fan art lol!

J’ai aussi eu un peu de mal avec la chevelure et la barbe de Hank, mais après quelques essais je suis tombée sur la bonne combinaison!

Bon, je n’avais pas en main de mini bouteille de son alcool favori, mais Hank n’est pas trop regardant non plus… 😉

Avez-vous joué à Detroit – Become Human? Quelle résolution avez-vous obtenue, ou est-ce que vous avez joué et rejoué pour obtenir toutes les combinaisons possibles?

Et plus sérieusement… on joue à quoi après ce genre d’expérience la hahahah!?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Cowboy Bebop!

** CLick here for the English post **

Je crois que ce projet fan art risque d’être mon plus controversé à date! Lorsque le projet Netflix a été annoncé, j’étais relativement enthousiaste, malgré mes craintes que l’univers serait mal traduit de l’anime. Il faut dire que les exemples de mauvaises adaptations sont… nombreuses (euphémisme).

Au final, et c’est ici que je me fais apparemment lancer plein de roches, j’ai bien aimé la série et j’aurais vraiment aimé que Netflix lui laisse la chance d’avoir au moins une seconde saison. S’il y avait biensûr des éléments moins bien réussi (Viscious… wtf!?!?), le ton de la série, les acteurs principaux et la diversité représentée dans l’univers était impressionnant.

C’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi de basé mon petit projet fan art sur la série Netflix plutôt que sur la version originale.

J’ai choisi de commencé par Faye Valentine et ce choix n’aura que confirmé que de me baser sur la série Netflix était le bon choix! En effet, son costume m’aura donné beaucoup moins de mal que si j’avais voulu faire l’original… et j’ai quand même eu pas mal de misère hahaha!

Le résultat final n’est pas parfait, mais je suis relativement contente, surtout parce que j’adore ses cheveux.

Ensuite j’ai crocheté mini Spike et c’était vraiment plus facile puisque c’était surtout un jeu sur les couleurs.

Je ne voulais pas non plus tomber dans la caricature avec la chevelure (salut Natsu), j’ai donc opté pour un style simple qui donne quand même l’impression d’une chevelure dense et évelée. Quand même, mention honorable à John Cho d’avoir fait pousser toute une crinière pour la série!

On dira ce qu’on voudra, moi j’ai adoré John Cho en Spike Spiegel.

J’ai terminé le projet avec Jet. Ici j’ai du ajusté le patron de base que j’utilise parce que Jet est un colosse… et que les couleurs choisies étaient d’un fil plus mince que celui utilisé pour les deux autres personnages.

Un petit tour d’augmentation de plus et le tour était joué… ou presque. Au final le résultat est bien, mais je crois que j’aurais du augmenter encore un peu et ajuster les proportions du corps pour qu’on voit vraiment à quel point Jet est imposant par rapport à ses deux comparses.

Je sais, je sais… c’est dur de sentir que le projet est complet sans y ajouté Ed et Ein, mais j’avoue qu’après avoir complété les trois premiers personnages j’étais un peu essouflée. Et amère que la série Netflix n’ait pas eu la chance d’explorer plus loin son univers. D’accord, il y avait quelques failles assez lourdes, mais j’ai honnêtement trouvé ça aussi difficile que quand Firefly a été canceller!

… Oh… un autre univers à ajouter à ma liste de projet fan art à faire lol!

Et vous, est-ce que vous avez déjà été déçu par la fin prématurée d’une série que vous aviez aimé?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Bravely default II

** CLick here for the English post **

En décembre j’ai reçu en cadeau le jeau Bravely default II et j’explore cet univers depuis. Je suis réellement tombée en amour avec le jeu et il me rappelle vraiment beaucoup mon expérience avec Octopath travelers que j’avais aussi aimé.

En préparant mon prochain projet fan art (c’est un secret… parce que je suis vraiment super nerveuse lol), j’ai eu la réflexion que ce serait bien d’en faire pour mon équipe chouchou de BDII.

Je ne ferai pas une explication détaillée du jeu, parce qu’on serait là vraiment longtemps, mais en au travers de l’aventure on peut attribuer des « jobs » à nos personnages, ce qui leur permet d’avoir accès à différents talents… mais aussi à différent costumes!

Le potentiel fan art était vraiment trop fort pour moi!

Seth (Freelancer)

Le premier personnage de l’équipe est le petit matelot Seth. J’ai choisi de le faire avec son costume de base puisque j’adore son petit look pirate.

Aussi parce que les autres « jobs » que j’ai tendance à lui attribués impliques d’énormes armures qui seraient probablement plus difficile à traduire au crochet lol!

Gloria (white mage)

En deuxième, la princesse Gloria avec son costume de mage blanc, soit la guérisseuse de groupe! J’ai hésité, par contre, parce qu’elle est aussi très utile dans d’autres rôles… mais j’aurais eu plus de mal avec le costume.

On aime la simplicité ici hahaha!

Elvis (black mage)

Lorsqu’on rencontre Elvis dans le jeu, il aborde fièrement son costume de mage noir… et c’est peut-être la raison pour laquelle c’est le rôle que j’ai tendance à lui attribué. C’était donc logique pour moi de le crocheter sous cette forme.

J’aime vraiment beaucoup ce personnage, son attitude positive… et ses interactions avec sa garde du corps Adelle!

Adelle (Freelancer)

Pour finir, la petite Adelle et sa personnalité explosive! C’est le personnage avec lequel j’ai mis le plus de temps à prendre mes aises, mais une fois que j’ai débloqué le job de dompteur d’animaux j’avais ENFIN trouvé chaussure à son pied!

Par contre c’est un costume plutôt difficile à réaliser à cause des nombreux détails… et de la grandeur de mes miniatures. À moins de 8 centimètres de haut, les broderies, les motifs, les franges… c’était très intimidant. J’ai donc décidé de la confectionner avec son costume de « freelancer » qui lui confère quand même un maximum de personnalité.

Lorsque j’ai composé ce billet, je n’avais toujours pas terminé le jeu, mais au moment d’écrire cette conclusion je viens tout juste de finir l’aventure et je dois dire que j’ai eu beaucoup de plaisir… mais que je commençais à avoir hâte de VRAIMENT finir le jeu. Je n’en dis pas plus.

La liste des jeux que je veux explorer en 2022 est assez longue, mais je suis toujours intéressée à l’allonger alors quelles sont vos suggestions pour mes prochaines aventures?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Icey

** CLick here for the English post **

Suite à mon dernier fan art, j’ai eu envie de faire un retour sur un autre petit jeu avec lequel je suis littéralement tombée en amour!

Il s’agit de Icey que j’ai téléchargé sur ma switch un coup de tête parce qu’il était en spécial et qu’une vidéo que j’avais vue sur Youtube en parlait. Si je ne me souviens plus du tout dans quelle vidéo j’en ai entendue parlé, je me souviens à quel point j’ai eu beaucoup de plaisir à y jouer!

Mon ado a lui aussi passer pas mal de temps à compléter l’aventure… à au moins trois reprises lui aussi pour accéder à toutes les résolutions possibles et obtenir tous les trophées!

Je n’étais pas du tout préparée à faire l’expérience d’une histoire plus évoluée que celle d’un jeu de plateforme régulier… et ça m’a bien marqué!

Je n’étais pas non plus préparée à avoir autant de mal à reproduire ce petit personnage…

Pour le moment, lorsque je fais mes petits projets fan art, j’ai choisi de toujours fonctionner sur la même base; celle de mes mini poupées. Biensûr ça implique de jouer un peu avec les proportions et les détails parce qu’à cette échelle c’est souvent impossible de reproduire exactement un personnage…

Si j’ai rapidement sélectionné les couleurs et peint les petits yeux, j’ai eu plus de mal à confectionner le corps de la poupée.

En effet, mon plan était de broder la couleur peau des cuisses du personnages pour donner l’effet de ses bottes asymétriques… mais l’échec aura été plus que… cuisant.

Après m’être torturée pendant quelques jours, j’ai décidé que la version poupée de Icey n’aurait simplement pas les cuisses à l’air. Je n’avais plus envie de recommencer et j’étais très découragée.

En fait, je voulais laisser tomber.

Mais j’avais déjà plusieurs heures investies dans le projet et je ne voulais pas m’avouer vaincue. J’ai donc décidé de continué en crochetant les cheveux et les oreilles lumineuses du personnage.

Au départ je voulais prendre une couleur différente, plutôt beige, pour les cheveux, mais après avoir revisité le jeu j’ai opté pour un gris pâle et j’ai varié la longueur des mèches pour donner un effet un peu « dans le vent ».

Une fois les cheveux et les oreilles ajoutés, j’étais un peu moins déçue de mon résultat, mais je l’avoue: cette poupée de finira pas dans le top 10 de mes projets fan art favoris.

En plus, j’étais tellement soulagée d’avoir terminé et de pouvoir passer à autre chose, que je n’ai réalisé qu’une fois toutes les photos terminées que j’avais oublié de faire la longue traînée lumineuse qui suit le personnage tout au long de l’aventure.

Donc elle n’en a pas… et je ne l’ajouterai pas parce que ça me démoraliserait trop de devoir reprendre les photos! Blagues à part, je reconnais le personnage et mon ado aussi et la petite poupée évoque les bons moments que nous avons partagés en discutant de la progression de notre aventure…

Alors c’est quand même un peu une réussite?

Connaissez-vous ce petit jeu? Quels jeux me conseillez-vous pour 2022?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – The last campfire

** CLick here for the English post **

Même si j’adore les grandes aventures, j’apprécie aussi les jeux moins long et un de ces jeux que j’ai exploré récemment était The last campfire.

Si je m’attendais à un petit jeu de casse-têtes colorés, peuplé de personnages attachants, je ne savais pas que j’aurais aussi droit à une exploration assez profonde de thèmes aussi sérieux que la solitude, la dépression, la peur… c’était amusant, mais aussi assez déstabilisant.

Mine de rien, la conclusion de l’aventure est restée avec moi pendant plusieurs jours alors j’ai décidé que c’était probablement un signe de l’appel du « fan art »! J’ai donc commencé l’aventure en peinturant les petits yeux de l’adorable petite bestiole.

Une fois les yeux terminé, j’ai créé la base de la poupée avec mon patron habituel… cette fois-ci le défi se trouvait vraiment au niveau de l’habillement…

Au final, j’ai commencé la tunique par le bas en espérant avoir monté assez de mailles pour obtenir l’effet désiré… j’ai recommencé 6 fois.

Pire encore, au moment où j’ai pris cette photo, je voulais simplement abandonner parce que je n’étais toujours pas satisfaite du résultat. Il faut dire que j’étais un peu gauche au moment de créer l’ouverture pour le visage, c’était croche, j’étais mal assise sur ma vielle chaise de cuisine à mon mini bureau… Bref, ça n’allait pas du tout à mon goût.

Mais tant qu’à m’être rendue aussi loin dans le projet, je me suis dis que je ne perdais pas grand chose à faire quelques rangs de plus pour voir ce que ça donnerait une fois terminé.

Mais honnêtement, je n’ai été soulagée qu’une fois après avoir ajouté les accents de couleurs! La bordure ajoutée à l’ouverture corrigeait la « crochitude » qui me dérangeait tellement, la petite bordure du bas ajoutait vraiment un bel effet de finition et je n’ai pas trop manqué mon coup avec les accents blanc de la capuche…

Rendue là, j’ai vraiment eu un revirement à 180 degrés de mon niveau d’appréciation pour mon projet… je suis maintenant en amour!

Pour finir, j’ai ajouté le sac et les petits bras… après avoir sérieusement paniqué parce que je n’avais pas fait d’ouverture pour les bras dans la tunique. Et je n’avais vraiment pas du tout envie de recommencé.

Comment j’ai résolu ce problème? J’ai simplement cousu les bras sur la tunique et au travers du corps, après tout la poupée est pour moi et je n’ai pas du tout l’intention de m’amuser à la déshabiller lol!

Au moment d’écrire ces lignes, j’achèvais tout juste la petite « Ember » et je l’aimaise tellement que j’avais déjà peint les petits yeux pour faire le personnage « Vagabond » de l’histoire et quelques heures plus tard, j’avais la deuxième petite poupée en main!

J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à faire ce petit projet pour moi! Je me demande si le temps n’est pas enfin venu pour moi de sauter à pieds joints dans un univers légendaire que j’aime énormément… devinez-vous lequel?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Le château ambulant!

** Click here for the English post **

Le château ambulant est l’un de nos films familials préféré! Il faut dire qu’a leur arrivée sur Netflix, nous avons écouté en boucle la plupart des films du studio Ghibli, pour le plus grand bonheur des enfants… et de moi-même!

Après avoir eu autant de plaisir à faire mes petits personnages de Spirited Away, j’ai eu envie de poursuivre dans la même lignée avec Sophie et Howl!

J’ai d’abord confectionné la petite Sophie… et j’avoue qu’au début j’ai eu un peu peur qu’elle finisse par ressembler trop à la reine des neiges, lol, mais au final je suis très satisfaite du résultat!

Il n’y avais pas vraiment de défi pour réaliser ce personnage, j’ai par contre ajuster les bras pour que la forme reflète les épaules un peu bouffante de la robe de Sophie et ajuster les cheveux pour qu’elle ait quelques petites couettes folles sur le front.

Pour ce qui est du charismatique Howl, je me suis questionnée à savoir si je le confectionnais à l’image coloré et superficielle qu’on rencontre au début de l’aventure… ou le Howl plus « naturel » suite à son évolution au cours de l’histoire.

Après réflexion, j’ai opté pour la deuxième option! Il faut dire que ça aurait été tout un défi de crocheter sa chemise colorée du début à si petite échelle… et vous devez commencer à savoir à quel point j’aime les choses simples haha!

J’aurais pu en rester là, après tout ce petit duo super attachant représente le coeur de l’histoire… mais je ne pouvais pas résisté à l’idée de leur donner leur propre petit Calcifer! Bien entendu, c’était un peu plus complexe que de simplement ajuster les couleurs sur mon patron de poupée…

Si j’y suis un peu aller par essai-erreur au début, je me suis rapidement inspiré des pétales de fleurs pour faire cette adorable petite boule de feu. Quelques pétales oranges et rouges enveloppant la flamme jaune, et le tour était… plus ou moins joué.

Comme j’étais très intimidée à l’idée d’assembler le tout, j’ai rapidement mis les pétales de côté pour me concentrer à peindre les petits yeux… et comme j’essayais d’aller trop vite, j’ai eu peu de succès.

Et oui… j’ai fais couler ma peinture en ajoutant le verni trop tôt… deux fois. Ce qui m’a inévitablement retardé pour le reste puisque les yeux doivent être fixés avant de refermer l’ouvrage. Bref, je n’étais pas fière de moi.

Après la deuxième fois à nettoyer mes pauvres petits yeux et à contempler de juste laisser tomber, je me suis souvenu de mes pinceaux à encre acrylique (c-a-d peinture!!)!

Et j’ai laissé sécher pendant plusieurs heures… ça aide à avoir un meilleur résultat!

Au final, mon petit Calcifer n’est pas ma réalisation favorite… mais en contexte avec les deux autres petites poupées, on le reconnait et on va dire que ça me suffit!

Êtes-vous un fan des films d’animation du studio Ghibli? Lequel de ces univers aimeriez-vous me voir explorer avec mon crochet?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.