Connaissez-vous Béa?

Bien que ces jours-ci je me concentre davantage sur mes miniatures, un modèle de poupée auquel je reviens très souvent est celui de mon adorable Béa.

cover13

Lorsque j’ai conçu Béa, mes princesses monstres étaient à l’âge où leur plus grand bonheur était de jouer à habiller leurs poupées et de se costumer. J’avais donc pensé que ce serait amusant de concevoir une poupée avec des costumes simples à faire, mais avec de belles couleurs… et bon, j’ai besoin de très peu d’excuses pour décider de faire une licorne arc-en-ciel hihi!

Un des éléments qui reviens dans plusieurs de mes patrons est que le simple fait de jouer avec les couleurs peut changer du tout au tout le résultat final. Ainsi, en jouant sur les couleurs, Béa change complètement d’apparence! Le patron de base inclus la version grenouille, renard et licorne.

Deux ans plus tard, j’ai eu envie de remettre ce patron en valeur en ajoutant quelques costumes et c’est ainsi que la version costumes d’hiver a pris forme avec les costumes de renne, d’ours blanc, de manchot et de lutine de Noël.

cover2Encore une fois, en jouant sur les couleurs et les formes on obtient un résultat totalement différent! 

Est-ce que vous me voyez venir avec mes gros sabots? Et oui, deux ans après la version d’hiver… j’ai eu envie d’ajouter encore quelques options dans la garde-robe de la jolie Béa! Avec l’automne qui cogne à notre porte, je me suis dis que Béa pourrait vouloir quelques options plus classique de costume pour l’Halloween qui s’en vient!

coverlogo

Cette édition spéciale Halloween comprend les instructions pour réaliser la poupée ainsi que le costume de sorcière, de chat noir et/ou de monstre! Si vous le désirez, vous pouvez également vous procurer les trois versions et profiter d’un rabais très substantiel!

Alors visitez Bea sur Ravelry et profitez en pour l’ajouter à vos favoris pour la faire rayonner… ou ajoutez la à votre collection!

 

Interlude créatif – Miraculous – Les aventures de Ladybug et Chat Noir!

Depuis que nous sommes abonnés à Netflix il n’y a pas que les parents qui font des découvertes, les enfants s’amusent beaucoup à découvrir de nouvelles séries et l’une de ces séries qui les a vraiment accrochés est Miraculous – les aventures de ladybug et chat noir.

1Je vous épargne le synopsis de la série, mais j’avoue que les enfants ont déjà « binger » des séries pas mal plus plate! Et si papa se retrouve toujours figé dans le salon pour savoir ce qui va se passer avec l’héroïne au yoyo magique… c’est peut-être signe que la série a du potentiel hihihi! Personnellement, ce que j’aime bien de la série c’est que les héros ne sont pas parfait et, malgré la magie omniprésente dans les différents scénarios, mes enfants n’ont pas de misère à s’identifier aux personnages.

3Récemment les filles ont repris la série du début et écouté à la suite tous les épisodes des saisons une à trois et comme j’étais justement en plein dans mes projets fan art… je n’ai pas pu résister à crocheter les deux principaux personnages de la série! Je suis particulièrement heureuse du rendu des cheveux de Chat Noir. 

Mon seul regret ici est que ce n’est qu’une fois les personnages terminés que j’ai réalisé que j’aurais probablement du utiliser des yeux de couleurs… et je dois admettre que je n’ai pas eu le courage de leur découper de petits masques pour protéger leur identité. Mais si je me fis à la vitesse avec laquelle ces petites poupées sont disparues de ma table de travail, je crois pouvoir dire que j’ai réussi!

2

Et par chez vous, c’est quoi LA série que vous vous êtes surpris à aimer?

tinydots

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 
Plusieurs modifications ont été faites au patron dans le cadre de ce projet.

teaser

Le retour à la normale… ah ouin?

Depuis mars, routine et normalité sont disparus de notre foyer comme de celui de toutes les autres familles au pays. Si nous avons eu la chance d’être dans une région plutôt épargnée par la pandémie, il demeure que nous avons du reconstruire non seulement nos habitudes, mais surtout la petite routine de nos petits monstres qui sont rentrés à la maison le soir sans savoir qu’ils ne retourneraient pas en classe avant plusieurs semaines.

Je le sais plus comment poliment te faire comprendre de prendre la porte!!!!

Pire, les miens ne sont pas retournés avant la semaine dernière… et à l’aube de la rentrée pour l’année 2020-2021, le stress était tangible. Au final tout se sera très bien passé, outre la nouveauté de jouer à « je mets, j’enlève, je remets » mon masque.

C’est donc le retour à la normal pour moi qui travaille de la maison. Le retour du silence et de la tranquillité si propice à la création. Mais est-ce qu’on peut réellement parler de retour à la normale étant donné le contexte actuel? Est-ce qu’on DEVRAIT? Parce qu’au delà de la vie qui reprend tranquillement le dessus sur l’horreur des mois passés, l’anxiété est une compagne qui s’accroche.

Un petit café avant de partir? Trois café plus tard, une autre pointe de tarte, tout le monde en pyjama… et elle est encore là. Bref, on a tous déjà eu de la visite comme ça! Et l’anxiété c’est un pot de colle tenace.

Enweille, CRÉATIONNE DE QUOI GO!

Pourquoi je vous parle de ça? Parce que ce qui m’a frapper le plus dur lorsque j’ai mis mes monstres dans le bus pour la rentrée, c’est la vitesse à laquelle je me suis mise à faire les 158 listes de choses à faire, de chose que je DEVAIS absolument accomplir avant d’aller les cherchées à l’école pour le dîner, puis ce que je DEVRAIS absolument faire pendant l’après-midi avant leur retour.

Respirer, reprendre le contrôle de mon temps, profiter… euh non, c’est jamais sur la liste ça.

Nah, sérieux ça va bien hein…

Donc, quand je me suis assise avec tout mon matériel, mon agenda, mon cahier à dessin, tout ce TEMPS et toute cette SOLITUDE… rien. Rien sauf l’anxiété pot de colle, bien installée dans mon fauteuil avec un petit sourire qui veut surtout dire:

« Ahhh, c’est cute, tu pensais que tu allais travailler… naaaaah, regarde on va jaser de comment est-ce que t’es un échec cuisant parce que tes enfants sont à l’école avec pas assez de masques, de purell, de suit hazmat PIS en plus ça fait des MOIS que tu fais croire à tout le monde que si tu ne fais pas de patron en ce moment c’est parce que les enfants sont dans tes pattes… mais au final c’est parce que t’as pas de talent! »

L’anxiété de performance, le syndrome de l’imposteur PIS le stress… vraiment un excellent cocktail pour échouer lamentablement l’appel de l’inspiration. C’est bientôt l’automne, c’est LA saison du tricot/crochet qui reprend… il faut, il faut, il FAUT.

Ouais, mais non.

Ce qu’il faut, c’est laisser la place à l’inspiration en se concentrant sur des projets stimulants (pis j’ai de quoi de le fuuuuuun qui s’en vient…!!!), et en profiter pour remettre de l’avant des patrons existants! Et puis bon, j’ai aussi le cerveau qui explose d’idées pour ma petite chronique de fan art… Des choses amusantes, mais pas nécessairement rentables. Et je pense que je m’en fou? Je veux dire, si mon emploi « normal » de 9 à 5 me causait autant de stress… est-ce que j’y resterais? Là j’ai la chance de pouvoir me gérer moi-même! Alors je vais faire une EXCELLENTE patronne de moi-même et me donner du lousse hihihi!

Au final, éviter le retour à la normale quand la normale tue ta créativité… c’est pas si mal!

Parce qu’avant tout créé doit faire du bien!

J’ai transformé ma passion en travail rémunéré!

**Click here for the English version **

Avec plein de sourires et un enthousiasme débordant… et ensuite je pourrais vous vendre mon manuel qui vous aiderait à devenir riche grâce à votre passion pour seulement trois paiements de 49.99$ au lieu de 150$ si vous vous abonnez à mon info-lettre! Remarquez, je ne me moque pas ici des coach professionnels qui ont réellement maîtriser l’art d’accompagner des entrepreneurs dans la réalisation de leur plein potentiel. En fait, ce n’est même pas le sujet de ce billet. 

Non, aujourd’hui je voudrais revenir sur le vieux dicton selon lequel « Si tu aimes ton travail, tu ne travailleras aucun jour de ta vie! ». Tsé, parce que t’aimes ça, donc c’est pas un travail.

Avant la pandémie, je travaillais pendant que les enfants étaient en classe et le soir, quand tout le monde était enfin au lit, je m’installais confortablement avec un projet et je relaxais. En pleine pandémie, j’ai arrêté de relaxer parce que je devais reprendre le temps « perdu » pendant la journée.

Les mailles travaillées une fois les enfants couchés, pendant une pause d’école à la maison, ou pendant que Papa est un peu disponible pour éteindre les feux… sont devenues tellement plates. Épuisée, il fallait quand même trouver des formes, des lignes originales, qui vendraient. 

Parce que, tsé, maintenant, je tricote pour faire des sous. Si ce sentiment montait déjà avant 2020, depuis que la pandémie fait rage il m’étouffe carrément. Le soir arrive et je n’ai pas envie de sortir mes aiguilles ou mes crochets. C’est vraiment incroyable pour moi car il n’y a pas si longtemps, ne pas avoir envie de tricoter ça aurait été la même chose à mes yeux que de ne pas avoir envie de respirer!

C’est un peu pour ça que le rythme de publication de mes patrons a diminué depuis quelques temps. C’est difficile de créer des patrons intéressants quand l’inspiration n’est pas au rendez-vous et l’inspiration ne peut pas être de la partie quand on rejoint le match à reculons. 

Bref, je suppose que mon conseil principale, et GRATUIT, est que vous devez absolument préserver un peu de la magie qui rend notre activité amusante si vous décidez de transformer un passe-temps ou une passion en source de revenus! 

Ça te parle? Parcours le blogues à la découverte de mes interludes créatifs. C’est ma façon à moi de garder conserver magie! 

Interlude créatif – The Witcher

86318067_609882119831022_1288318299913846784_n

**Click here for the English post**

Ici vous pouvez voir la superbe chevelure à la Raiponce de notre Geralt.. et aussi l’enchantement que ce dernier ressent à l’idée de tenir « l’Enfant » sur ses genoux.

Il y a un moment, j’ai publié un court article à propos du « fan art » en mentionnant que c’était quelque chose qui m’amusait bien, mais qu’au final pour des raisons de « je ne veux pas me faire actionner » je ne ferais pas de patron de personnage sous licence. Depuis, j’ai eu beaucoup de demande d’informations sur mon petit Geralt et j’ai eu plusieurs discussions enrichissantes avec des crocheteuses qui aiment aussi ce type de projet.

Depuis, j’ai terminé mon petit sorcelleur et son barde (version Netflix)! Le pauvre Jaskier était pas mal déconfis lorsque j’ai couper la chevelure de princesse de Geralt…

86356665_2626425564269744_8533175834679181312_n

Et Geralt est tellement patient de nature… je le soupçonne même d’être un petit peu fâché envers moi parce que j’ai décidé que Roach avait besoin d’avoir une présence plus… colorée… comme celle d’une licorne arc-en-ciel.

86710509_2796926833728957_3572471969095876608_n
Geralt perd patience quand Jaskier décide qu’il est impensable d’abandonner ses cheveux de princesse…

86809046_195178565197157_5808186559026954240_n86351058_3544328312304667_6225514155923734528_n-1J’ai eu tellement de plaisir à faire ces petits personnage, je ne voulais pas que l’aventure se termine alors j’ai décidé de faire une petite Yennifer! J’avais les yeux parfait dans ma réserve… mais pas la patience de lui faire une robe à la hauteur de sa flamboyance haha!

witchernetflix

Ce qui m’amuse dans le fan art c’est l’absence complète de pression. Et oui, même si je souhaite quand même que la personne à qui je vais les offrir sera heureuse, la pression d’écrire un patron n’est pas là. Parce que je préfère ne pas trop jouer avec le feu. Droits d’auteurs obligent, et en plus si je veux qu’on respecte les miens, je suis mieux de respecter ceux des autres!

N’empêche qu’il n’y a rien de plus facile, pour s’amuser un peu que de jouer avec les couleurs, improviser un peu et transformer mon patron de minis favoris… devinez-vous lequels de mes patrons a été la base de ces adorables petits personnages? Découvrez-le ici… et si vous jouez le jeu du fan art vous aussi, je veux voir ça!

Comment ça va toi?

For English click here!

Mine de rien c’était, ce matin, le retour au travail de mon cher et tendre et donc le retour à la routine pour les monstres et moi. La routine… je sais pas comment ça va avoir été chez vous, mais par ici la routine elle a explosée en mars et depuis je ramasse des bouts de normalités par-ci, par-là… des trésors. 

Des trésors trop rares.

Par je ne sais quel(s) miracle(s), j’ai quand même réussi à travailler un peu depuis mars et à vous sortir quelques patrons.

Ce que les photos ne montrent pas, ce que les réseaux sociaux ne montrent pas, c’est qu’au travers de tout ça je n’ai pas tricotées/crochetées une seule maille par pur plaisir.

Non, il fallait produire.haieseule1logo

Bien entendu, j’adore mes projets, que je suis extrêmement fière de mon patron de poupée articulée avec les PLUSSE BEAU CHEVEUX DE MONDE (Salut Geneviève de Tricote-la <3).

IMG_7366_squarelogoEt c’est vraiment clair que je me sens comme une abeille de luxe avec mon Honey Bee… Parce que « tsé » de la Julie Asselin ET de la Fibrelya dans le même chandail!

Reste qu’au final il faut produire non seulement de la nouveauté, mais LA nouveauté. Celle qui va faire sa marque, mettre ton nom « sur la map »… « tsé ». On s’éloigne assez du petit projet relaxant.

20190811_201012Au travers de tout ça, les monstres à la maison avec leurs craintes et toute l’anxiété contextuelle qui fait exploser les attitudes. Puis nous avons perdu notre chien à cause d’une maladie soudaine, extrêmement violente… il venait d’avoir 5 ans.

C’était mon compagnon de tous les instants, travail à domicile oblige… bien avant le confinement. « Tsé » quand ça va bien.

Bref, nous aussi nous sommes à la recherche de notre nouveau « normal »… en attendant de sauter à pieds joints dans ce qui risque d’être la rentrée scolaire la plus étrange qu’on ait vécu à date!

Je crois donc que c’est le moment ou jamais de laisser tomber un peu la pression professionnelle et de me concentrer sur des projets qui m’aide à relaxer, à me ressourcer… et qui sait, l’inspiration sera peut-être au rendez-vous sous peu! En attendant, il y a toujours une centaine de patrons La rose du rang à découvrir sur Ravelry

Et toi… comment ça va ton 2020?

Un nouveau patron… ou deux!

haie1logo**Click here for English***

Il y a un bon moment déjà que je travail ce patron et je dois admettre avoir été TRÈS agréablement surprise de l’intérêt qu’il aura généré. Avec quelques partages bien placé par une amie (salut Sandra!), plusieurs milliers de personnes ont posé les yeux sur ma poupée!

L’idée de faire une poupée de collection m’habitait depuis longtemps; une poupée qui serait un peu comme ma Lou, mais articulée… Après quelques essais-erreurs, ma petite Elfe est née! Parfaite avec ses superbes cheveux filés à la main et qui m’a été offerte par la très talentueuse Geneviève de Tricote-La.

trio

Évidemment, mes princesses en ont rapidement demandée chacune une et je me suis amusée avec les couleurs pour que chacune soit vraiment unique!

Mais après avoir confectionnées toutes ces adorables créatures, j’ai eu envie de mettre un peu de piquant dans l’aventure! On change les couleurs pour un résultat unique hein..

En plus, j’avais UNE paire de yeux idéal pour l’exercice… c’est comme ça qu’est venue s’ajouter la petite diablotine!

coverlogo

Non, mais n’est-elle pas adorable avec ses petits crocs!? Moi je craque complètement hihihi! Puis le patron est parti en test et j’ai eu envie de me tenir occupée le temps qu’il soit prêt à être publié…

Et le goût des miniatures m’est revenu… ce qui fait que la version miniature est également disponible!

Lequel de ces deux patrons vous inspire le plus? Le plus beau c’est que vous n’avez pas vraiment besoin de choisir, ils sont disponibles séparément ET en version E-book à prix vraiment avantageux!

Alors… quelles seront vos couleurs?

Procurez-vous le patron via Ravelry!

Maman… fais moi une grenouille!

**For English click here!

Si vous me suivez le moindrement, vous savez que ma plus jeune est une fan finie de grenouilles… et depuis quelques jours elle me harcèle pour avoir… une grenouille. Pas une poupée costumée en grenouille, une grenouille « pour de vrai ».

Un petit patron tout simple… parce que des fois ça fait du bien de ne pas se casser la tête!

C’est donc ce qui a occupé ma journée! Puis je me suis dis que ça serait un petit cadeau idéal pour vous aider à attendre la publication de mon prochain patron de poupée qui est tant attendu! Alors amusez-vous avec ce patron gratuit et ajoutez vos projets sur Ravelry pour aider à faire connaître mes patrons!

Découvrons la Chalet de Artfil… avec un nouveau patron!

*Click here for the English version*

Il y a un moment déjà je vous parlais d’une adorable collaboration avec Artfil qui aura déboulé sur la naissance d’un coloris à mon nom dans leur collection « sweater ».

sweater-karine
Cliquez sur l’image pour voir la laine en boutique!

Après le dévoilement du patron et de la nouvelle couleur, j’ai reçu en cadeau un paquet de Artfil qui contenait un écheveau de « Karine » et trois petits écheveaux de leur laine « Chalet ».20191205_114007-1

Parenthèse ici: j’ai une peau très sensible et les laines plus rustique me démangent incroyablement. J’évite donc comme la peste tout ce qui me semble moins doux par peur de l’inévitable crise de grattage qui en résultera… Par contre, dès que j’ai mis la main sur les écheveaux toutes mes craintes se sont évaporées!

Oh.My.God. C’est ben doux ça!

C’était prometteur.

Même si au premier coup d’oeil la Chalet semble être une laine très rustique, il s’agit en fait d’un mélange 50% chanvre, 50% merino (de poid dk, 120m/50g) et ce sont les filaments de chanvre et son aspect un peu « ébouriffée » qui lui donne ce fameux aspect rustique. Dans les faits, c’est une laine très douce! J’ai dis que c’était doux? Au cas où: C’EST DOUX!

20191205_115227_HDRAprès avoir bobinés mes trois écheveaux, j’ai jonglé avec plusieurs idées de projet, puis je me suis dis que comme la laine m’avait été offerte, j’en profiterais pour écrire mes impressions et peut-être aider à vous donner envie de l’essayer. Pour ça, ça me prenait un petit patron pas trop compliqué… J’ai donc décidé de faire un petit col avec un motif pixelisé… mais il me restait tellement de laine et le gaspillage c’est tellement triste… C’est comme ça qu’est né le patron de l’Ensemble Chalet qui vous permet de réaliser un bandeau, un col et une paire de mitaines!

Mes impressions

Lorsque j’ai commencé à travailler avec la chalet, j’ai toute suite trouvé l’expérience vraiment agréable.bestpicturelogo Sérieusement, cette laine mérite d’être tricotée ou crochetée en chandail tout doux! En la bobinant il y avait des petites mousses un peu partout, mais il faut dire que je bobine… intensément… J’ai quatre chats, c’est donc toujours une course contre la montre pour sauver la pauvre laine haha!

Les mailles sont bien définies même avant blocage et je peux juste m’imaginer le résultat spectaculaire qu’on aurait avec un patron d’ouvrage avec un motif plus complexe que quelques pixels par ci, par là. Si vous cherchez le patron parfait avec plein de motifs, mes préférés sont par là: https://www.ravelry.com/designers/isabelle-allard

Les couleurs de la collections sont toutes plus belles les unes que les autres et je dois dire que les couleurs qui m’ont été envoyée (sérénité, détente et hamac) se complimentent ET se contrastent parfaitement.

coverlogoLa fibre est douce et chaleureuse, mon ouvrage ne mesurait que quelques centimètres et déjà je pouvais sentir une différence de chaleur lorsque je déposais mon ouvrage sur moi le temps de prendre quelques notes!

Au final, le col chalet sera parfait pour le printemps et l’automne, et probablement même pour les journées un peu moins rigoureuse de l’hiver. Pas parce que la fibre n’est pas chaude, mais simplement parce que je voulais concevoir un petit col léger! Idem pour le bandeau et les mitaines.

Je vous invite donc à découvrir le patron via Ravelry, mais également à ne pas hésiter à faire le saut si vous avez envie de mettre la main sur quelques écheveaux de la petite merveille qu’est la laine Chalet de Artfil yarn!

collagelogo

** Cet article ainsi que le patron du col Chalet ont été écrits de mon initiative personnelle après avoir reçu en cadeau les écheveaux de Artfil yarn.

Bricolage – Ma maisonnette à colorier

** The PDF file contains assembly instructions in both English and French.

Une thématique qui revient souvent dans notre maison est le besoin vital qu’a chaque petite créatureDSC_2176 d’avoir une maison. Depuis qu’elles sont toutes petites, mes deux filles sont toujours à la recherche de boîtes et de contenants pour fabriquer des maisons pour leur jouet du moment. On décore, on bricole, on fabrique… tout le temps!

Depuis que je me suis mise à faire des petites peluches, c’est vraiment la multiplication des habitats parce qu’il ne faudrait surtout pas que les dites peluches partagent hein… J’ai donc décidé de préparer un petit bricolage facile à faire en plusieurs copies et qui ne prends pas trop de place! En plus de se recycler facilement une fois que les peluches déménagent.

dsc_2164On imprime le tout sur un papier cartonné, on sort les crayons et le tour est joué! La taille est idéale pour les petites peluches que j’aime tant, mais aussi pour les petites figurines qui envahissent à un rythme effrayant les chambres d’enfants. Le fichier contient la version avec meuble et la version « sert toi de ton imagination magique et de ton talent de coloriage franchement plus grand que celui de Karine »!

Alors, qui va habiter dans ta maison? Publie tes créations et tag moi, j’ai hâte de voir ça!

DSC_2183

Dis moi, lequel de mes adorables petits personnages va vivre dans ta maisonnette? Découvre ma collection de miniature en cliquant ici!