Notre Univers au crochet avec…. Isabelle Gauthier!

**This post is available in French only, however you can use the translation tool available in your browser if you would like to get to know this incredible artist!**

Dans le cadre de mon projet Notre Univers au crochet, j’ai la chance de découvrir sous un autre angle d’autres artisans passionnés!

Cette fois-ci, c’est Isabelle Gauthier (Tricot & cie et Pixö aquarelle) qui s’est prêtée au jeu!

Découvrez cette artiste aux multiples talents au travers de la création de mini Isa!

Isabelle, mine de rien nous nous sommes d’abord connue dans l’univers de la fibre avec tes patrons sous le nom Tricots & Cie, peux tu nous parler un peu de ton parcours et de ce qui t’a menée au design de patron de tricot?

Mon amour pour la fibre.. (et pour tout ce qui est des Arts) je le tiens de ma grand-mère en fait de mes deux grand-mères.. l’une tricotait, crochetait, avait retournée aux études en arts à 60 ans… et l’autre faisait beaucoup de point croix.

Avec ma grand-mère Yvette, j’ai appris le tricot très jeune, en jouant sur ses machines à tricoter.. (les débalançant.. hahaha) ensuite jouer avec ses pelotes de laines, faire des pompons et aussi des balles de laines ont été pour moi les balbutiements de mon amour pour la laine..

Plus jeune, le tricot n’était pas si « in » que ça… donc.. j’ai arrêter. J’ai étudié en arts au cégep et aussi en éducation spécialisé ( je n’ai pas finit ce D.E.C). Ma révélation sur les couleurs; Mon amour pour les couleurs, leurs significations, leur rayonnement… j’adore les couleurs!

Mon côté artistique s’est développé beaucoup, mais j’ai jamais assumée mon côté Artiste… hahaha! Pourquoi je ne le sais pas!! J’ai aussi finit un DEP en décoration intérieur et étalage, j’ai fait beaucoup de Faux-fini j’adorais ça! Et là, j’ai rencontré l’homme de ma vie… et sans farce les filles, j’ai le meilleur!! C’est moi qui l’as!!

Puis enceinte de ma fille, il y a 13 ans (et aussi, ma Grand-maman Yvette est décédée), je me suis remis beaucoup plus au tricot.

J’ai connu Ravelry, les patrons et au grand désarroi de mon conjoint je me suis mise a acheter de la laine hahahaha! J’ai eue de premier patron, tel que la tuque Marily et le bandana qui vas avec (gratuit sur Ravelry!).

Ensuite 2 autres le Praliné, et Isa à New york… et ensuite est arrivée Un air de fleuve!!

Écoute, je n’ai pas le choix de parlé de ton patron le plus populaire, le superbe châle « Un air de fleuve » créé pour l’évènement laineux de chez nous dans le Bas Saint-Laurent: le Festival de la p’tite laine! Peux-tu nous dire ça fait quoi de créé un modèle officiel pour un évènement qui réuni des milliers de personnes?

Un Air de Fleuve!!! Wow.. l’expérience.. wow! Un festival (Festival de la P’tite Laine) me demande avec l’aide de Julie Desjardins au crochet de ACCROchet… de faire un patron chacune de notre côté mais pour avoir un patron au tricot et un patron au crochet!

C’était une des plus belles expérience que j’ai vécue! Et que dire de la réponse face à mon patron!! WOW!!! J’en reviens toujours pas comme il est encore beaucoup aimé!!

Il y a une dame qui l’a fait 6 fois!! 6 fois… tu y a penser!! 😮J’en reviens pas! C’est mon bébé ce patron, il y a eu au début plusieurs coquilles, mais tout est corrigé, et les dames sont tellement gentilles de m’envoyer leurs photos de leurs châles terminés… je sais toujours pas comment décrire ce que je ressens face a cet amour de tout le monde pour ce châle!

Face à ce « « succès » … je dis merci premièremenr, mais c’est ça! C’est moi derrière Un air de fleuve!! Hahah!! Avec la laine de mon amie Angélique de Crème de Laine, ça été facile m’inspirer; je vous l’ai dit: j’aime les couleurs… et ces couleurs quand elle teignait.. wow! 💕💕🥰J’adorait!!

Et disons que mes trois patrons de châles étaient avec ses laines, et aussi de Mots de laine. Nous avons tellement pleins de bonne teinturière ici au Québec!!!

Comme je disais au début, nous nous sommes rencontrée dans le monde de la fibre, mais nous nous sommes retrouvées… dans l’aquarelle! Si nous sommes plusieurs à avoir fait un retour aux arts pour survivre à la pandémie, toi tu as fais un encore plus grand bon dans l’aventure en lançant ta propre entreprise de confection d’aquarelle… comment c’est arrivé!? 

J’ai recommencé a peindre (l’aquarelle étant mon médium préférée depuis toujours) il y a deux ans. J’avais fait une toile pour une amie, j’ai tout ressortit et je me suis dis pourquoi pas s’y remettre?

Alors, pratique pratique pratique… jusqu’à janvier 2019; le moment ou j’ai acheté de l’aquarelle fait main…

COUP DE COEUR! Wow, les pigments, et savoir que la personne a fait ça de ses mains! J’avais eu un cours rapide sur comment faire ses couleurs, comme dans le temps, dans le temps des marchands de couleurs lorsque Van Gogh allait acheter son pigments de jaune Ocre pour faire sa peinture!

Je me suis dit.. Isa, Isa, Isa… tu es capable aussi! Mais je regardais ça de loin et en background, derrière l’état mondial criait a une grippe en Asie qui se répandait… et est arrivée la semaine de relâche que je passe chez ma mère à chaque année avec les enfants tranquille dans le bois, ski de fond/raquette.

Et là je me mets a parler a ma mère de faire de la couleur et elle m’encourage… pourquoi pas!?

POURQUOI PAS!

Ces deux mots m’ont rester dans ma tête.. POURQUOI PAS! Et la, le 23 mars.. BOOM! Tout stop! Je vais pas à mon dream job (boutique Pure Laine etc) je dois rester chez moi… et ce fût les 4 plus longs jours!!

Hey la la… je suis incapable de rester coucher sur le dos dans mon lit pendant 4 jours! Ça passe, mais pas indéfiniment. J’ai fait mes recherches et c’est la que mon homme devient le meilleur de la terre; moi en pleine pandémie j’ai demandé si on avait des fonds! Quelques centaines de dollars pour investir dans un projet que je ne savais pas si j’allais aimer, mais qui me hantait! Je rêvais que je faisais de la couleur! Oh que oui!! Et il m’a dit oui!! Wow!

Alors en Avril, le 4 avril, l’aventure débuta!! 💕coup de foudre! Boom! Je ne veux plus arrêter de faire des couleurs!!

On ne pourrait pas le cacher même si on voulait… je suis une fan finie de tes couleurs! Elles sont toutes belles… mais comment est-ce que tu choisis les couleurs à inclure dans ta gamme de produit? 

Premièrement, présentement je travaille avec des pigment naturel, est sur que je vais lancer aussi prochainement une gamme de peinture métallique!

Mais sinon, mon inspiration se fait avec mes pigments, mes couleurs, le mélange de couleurs.. hahaha! Je fais le plus beaux des vert avec un gris ocre!! Faire de la couleur, c’est un procédé quand même long, faire des tests, regarder son opacité voir si c’est une belle couleurs aussi!

Et la création des godets… Dans chaque petits godets il y a minimum 5 à 6 couches de couleurs. Le temps de séchage varient aussi., 1 à 2 semaines et aussi je dois faire mon liants pour que le tout puisse s’unir!!

Chaque couleur aussi (pour mes 13 premières couleurs) sont inspirées de toiles d’artistes impressionnistes, donc leur nom fait références à une toile, d’un artiste.. 💕💕

Sur tes réseaux sociaux, tu as mentionné à plusieurs reprises que tu travaillais très fort pour développer une gamme de produits respectueux de l’environnement… concrètement ça a amener quelles particularité chez Pixö?

Comment j’indiquais en haut, je travaille le plus possible avec des pigments naturel et aussi cueillit le plus éco responsable, mon choix de fournisseur est lié à ça. Je veux essayer de restreindre le plus possible ma consommation de plastique, je vais aussi changer mes godets de plastique en godets de pâtes de maïs.

J’offre aussi dans ma boutique des essuie-tout en tissu, pour éliminer la consommation d’essuie-tout en papier.

J’essaie avec pleins de petites choses de faire ma marque!

En lien avec la question précédente, dans tes produits on retrouve plusieurs belles collaborations qui vise un meilleur impact écologique… peux-tu nous parler de ces belles collaboration Pixö?

En pleine pandémie je voulais travailler avec des gens d’ici. Mon fournisseur de pigments, une belle boutique en ligne (je m’ai toujours pas été les rencontré) de Québec, Studio d’arts Shuffle, je les adore! Un superbe service toujours, et une présence… !

Ensuite pour mon produit je voulais me démarquer; faire un petit wow que toutes les autres compagnies n’avaient pas et là m’est venue des boîtes de bois.

J’adore Kohi torrefaction, une compagnie ici à Prévost, une maison de torréfaction de café, d’une amie de la laine et de son conjoint (je les suis partout!) et ils ont mis une photo de leur poignée de la grosse machine à café… et boom! J’ai eu un coup de foudre sur le travail exécuté! C’était le frère du conjoint de mon amie, donc j’ai contacté Kohi, pour savoir si je pouvais contacter cet ébéniste! Atelier Mo Shop! Hahaha et là j’ai expliqué mon projet et il a tout de suite embarqué!

Quelques téléphones pour ajuster et on avait un premier prototype et ensuite est arrivée mes boîtes de bois!! Ici à Blainville! Je les aime assez!

Ensuite, je savais que je pouvais avec une imprimante 3D enlever tout pvc ou plastique et faire faire mes godets en pâtes de maïs… alors je me suis mise à la recherche de cette perle rare.. et je l’ai trouvé.. tout près d’ici à Repentigny; Créa Design 3D!

Pour mes Essuie-tout, à St-Sauveur où je travaille, il y a aussi une merveilleuse boutique Zéro Déchet: La Fabrique Les Écolorés. Je suis tout de suite tombée en amour avec les deux propriétaires et ils ont lancé une gamme de coton linge de maison et il y avait ces essuie-tout. Tout de suite, j’ai vu le potentiel pour l’aquarelle!! Et depuis que j’ai le mien, sérieusement j’entends mes pinceaux me remercier! Hahahah je les adore, beaux et pratique!! 👌🏻

Pour terminé, maintenant que la glace est brisée avec ton lancement le 1er mai, qu’est-ce que Pixö nous réserve en 2021 et au delà?

Prièrent je dois dire MERC à cette belle réponse de tout le monde! Wow!! Je croyais en mon produit, mais je pensais pas connaître un si fort engouement!!!

Et là mes premières 13 couleurs sont en lien avec des toiles de peintres impressionnistes.

Pour mon prochain « lancement de couleur, j’aimerais faire des couleurs AUX COULEURS de Salvador Dali, et Klimt…

J’aime joués ainsi dans l’inspiration..

Vous voulez découvrir les univers créatif d’Isabelle? Allez visiter les liens ci-dessous!



Facebook Instagram Etsy

Tricot & cie

Facebook Ravelry

Vous aimeriez faire l’objet d’une des chroniques « Notre Univers au crochet »? Cliquez ici

Pour faire l’achat d’une mini personnalisée, cliquez ici!

Vous avez aimé ce billet? Explorez d’autres univers créatifs au travers des chroniques « Notre Univers au crochet »!

Notre Univers au crochet… avec Émilie Huppé Gagné de Design Emy!

**Click here for English**

Dans le cadre de mon projet Notre Univers au crochet, j’ai la chance de découvrir sous un autre angle mes collègues du Collectif Francrochet, en mai j’ai fait connaissance avec Émilie et son travail acharné à faire connaître les laines et les patrons de chez nous! Pour lire notre entrevue, cliquez ici!

Au moment de commencer le projet, je ne connaissais pas du tout Émilie. J’avais vu ses confections ici et là par le biais du collectif, mais nous n’avions jamais vraiment eu l’occasion de jaser ou de se rencontrer. Pour la première fois je n’entrais pas seulement dans l’univers d’une autre designer de patron, non, mais bien dans l’univers d’une artisane qui butine pour faire fleurir celui des autres!

La plupart des designers que nous avons rencontrées jusqu’à présent ont commencé leur aventure en vendant des confections… et c’est souvent la première chose que l’on cesse de faire lorsqu’on décide de se concentrer sur le design à plein temps. Émilie, elle, se concentre justement sur la confection et la vente de produits fini!

Mais pas n’importe comment et avec n’importe quoi… non, chez Design Emy ont retrouve des confections faites avec, entre autres, plusieurs patrons québécois, mais mettant aussi en vedette plusieurs items en laine teinte à la main par des compagnies québécoises!

Donc… couleurs, énergie, laine québécoise… on s’entend, ça me rejoins!

Par chance, les restants de laine québécoise ne manque pas chez nous! Les couleurs éclatantes non plus, ça compense pour l’énergie qui est peut-être moins au rendez-vous haha!

Puis Design Emy a un superbe logo tout en couleur qui la met en vedette… je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir au moins y faire un clin d’œil!

Ça se reflète donc dans mon choix de couleur pour habiller la belle Émilie hihi!

Cette collaboration avec Émilie a été un grand coup de cœur pour moi; c’est tellement agréable de faire plus ample connaissance avec une tricoteuse/crocheteuse qui met ses collègues artisans de l’avant!

Et qui sait… nous aurons peut-être des patrons originaux Design Emy dans le futur!

N’oubliez pas d’aller lire l’entrevue d’Émilie, vous tomberez immanquablement sous le charme vous aussi!

Vous voulez en découvrir plus sur Design Emy? Visitez les liens ci-dessous!

Boutique EtsyFacebook Instagram

Vous aimeriez faire l’objet d’une des chroniques « Notre Univers au crochet »? Cliquez ici

Pour faire l’achat d’une mini personnalisée, cliquez ici!

Comment ça va?

**Click here for English**

S’il y a quelque chose que 2020 nous aura appris c’est que c’est important de s’écouter et de prendre soin de sa santé mentale. Privilégier les choses qui nous font du bien, prendre soin de nos proches et trouver la force de ne pas paniquer avec ce qu’on ne peut pas contrôler.

Au delà des patrons, quand on crée un univers plein de couleurs et de légèreté c’est surtout ça qu’on « vend »… du beau et du coeur léger.

C’est facile de tomber dans le piège de s’interdire d’être autre chose qu’une licorne magique qui respire la légèreté 200% du temps.

J’ai donc choisi de m’accordé le droit de relâcher la pression et de me concentrer sur des projets qui m’apportaient à MOI un peu de couleur et de légèreté, même si ça voulait dire que je ne publierais que très peu.

Et j’adore ça. D’accord, d’un point de vue « business » ce n’est pas nécessairement un choix judicieux. Le marché est ainsi fait, les offres se multiplient et les patrons qui ne sont pas « tout frais sortis » sombrent souvent dans l’oubli. Par parce qu’ils ne sont pas beau, mais parce qu’ils se retrouvent cachés derrières les petits nouveaux.

Toujours est-il que je ne suis pas toujours une licorne pleine d’énergie magique. J’aime mon univers et c’est important pour moi de continuer à l’alimenter, mais si on ajoute à tout ça mon inconfort intense avec tout l’aspect « vente »… c’est facile d’en perdre mes couleurs!

Depuis que je nourris mon univers créatif en respectant mon rythme, je n’ai plus l’impression d’être au prise avec un parasite qui me vole toute mon énergie et ma créativité!

C’est un grand privilège que je puisse m’accorder le droit de ne pas devoir créer sous pression… et mon catalogue n’en souffre pas. Depuis les débuts de l’aventure La rose du rang, ce sont plus de cent patrons qui se sont ajoutés à ma collection… je vous assure qu’ils sont toujours aussi beaux, malgré leur âge hihihi!

Et ne vous en faites pas… il y aura encore du nouveau sur Ravelry, et peut-être même sur Etsy, éventuellement! Ça me fait toujours immensément plaisir de vous accompagner dans la création de votre petit univers en couleurs!

Et si pour l’instant mes petits billets fan art et ceux de Notre Univers au crochet vous fond autant de bien qu’à moi, n’hésitez pas à partager et à y laisser vos commentaires!

Découvrez ces patrons, et plus encore, en visitant les sections crochet et tricot!

Enfin un nouveau patron!

Par le biais de mes petits projets fan art je développe plusieurs petits éléments qui me permettent de personnaliser mes petits personnages. D’ailleurs je travaille présentement à élaborer un patron qui les regrouperait et qui vous donnerait la chance de confectionner vos propres poupées personnalisées.

Mais ce n’est pas pour demain lol!

Par contre, lorsque j’ai fais la poupée Aquarius dans le cadre d’un fan art Fairy Tail, je savais que l’adorable modèle de sirène ferait un patron idéal à ajouter à ma collection!

J’ai donc décidé d’utiliser mes notes pour l’écrire… et c’est donc ce nouveau patron de sirène de poche qui s’ajoute à ma collection aujourd’hui!

N’hésitez pas à le visiter sur Ravelry pour l’ajouter à vos favoris… ou à votre librairie!

Vous aimez les poupées miniatures? Découvrez ces autres modèles, et plus encore, dans ma collection!

Interlude créatif – Shadowhunters

** Click here for English **

Shadow hunters est une série que j’ai écouté un peu distraitement en travaillant il y a déjà quelques temps. Sans pouvoir dire que j’ai vraiment accroché sur la série, je l’ai trouvée distrayante et assez souvent de bonne compagnie pendant que mon crochet ou mes aiguilles se faisaient aller.

Comme mon amie a commencé à écouter la série il y a quelques temps, j’ai décidé de l’ajouté sur la liste de mes projets fan art! Mon personnage préféré de la série? Magnus Bane sans aucuns doutes! J’ai donc décidé de faire un mini Magnus Bane avec son Mini Alec Lightwood. Et bon, ça me donnait encore une fois la chance de peindre des petits yeux!

Pour mini Alec je n’ai pas pu résisté à lui faire ses petites bretelles, même si je savais qu’on ne verrait pas le détail une fois qu’il porterait son veston.

Voyez-vous, c’est que j’ai choisi de faire les deux petits bonhommes à l’image de ce qu’ils portaient à leur mariage!

Ensuite, j’ai du fouiller dans ma réserve pour choisir les couleurs pour faire mini Magnus.

Au final, je suis plutôt satisfaite du résultat! J’avoue que ça me travaille de plus en plus d’essayer d’utiliser du pastel sec pour coloré le visage de certaines poupées…

Après tout, Magnus aurait été encore plus réussi avec sa petite barbichette!

Par contre, je suis vraiment contente de ses cheveux haha! Je me demandais bien comment réussi à lui donner autant de volume que dans la série sans avoir accès à des pouvoir magique!

On s’entend que la série était loin d’être un chef d’œuvre sans failles, mais elle était divertissante! Alors… on écoute quoi pour un prochain fan art?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Notre Univers au crochet avec… Jennifer Bisson d’Akroche Tatuk!

*Click here for the English post*

Dans le cadre de mon projet Notre Univers au crochet, j’ai la chance de découvrir sous un autre angle mes collègues du Collectif Francrochet, en mars c’est dans le monde de Jennifer Bisson et d’Akroche Tatuk qu’on se lance! Pour lire notre entrevue, cliquez ici!

On ne peut pas avoir un orteil dans le monde du crochet québécois sans connaître Akroche Tatuk au moins de nom… c’était donc un peu intimidant de réaliser une poupée à l’image de la créatrice qui chapeaute la compagnie qui couronne les miss météo média!

20210201_082152Par contre, j’ai la chance de connaître Jennifer depuis ses débuts et d’avoir vu grandir Akroche Tatuk. Derrière la grande femme d’affaire se cache une toute petite crocheteuse avec un grand talent pour élaborer des modèles accrocheurs!

Après avoir pris en compte les couleurs de prédilection de mon sujet, je me suis lancée dans la confection de mini Jennifer tout en cheveux… et en pompon!

20210201_114728 (1)Et oui, c’était impossible selon moi de faire une mini Jenn la tête à l’air… sérieusement, ça aurait été aussi indécent que la nudité de mini Julie! Malheureusement, je ne suis pas parvenue à trouver un pompon miniature en fausse fourrure de licorne…

Ce n’était pas le seul détail qui me chicotait encore au moment de mettre la belle à la poste… qu’est-ce qui lui manquait pour qu’on pense toute suite Akroche Tatuk?

Un bouton géant! Enfin… géant, mais à l’échelle.

Akroche_01_2018_04

Ça fait toute la différence non? Après cette ajout, j’étais enfin prête à mettre mini Jennifer à la poste… avec ses grands cheveux, son pompon de licorne… et son bouton en bois surdimensionné!

Vous voulez en découvrir plus sur Akroche Tatuk? Visitez les liens ci-dessous!

Web | Facebook InstagramPatrons

Vous aimeriez faire l’objet d’une des chroniques « Notre Univers au crochet »? Cliquez ici

Pour faire l’achat d’une mini personnalisée, cliquez ici!

Interlude créatif – Fairy Tail… prise 2!

**Click here for English**
Pour découvrir l’interlude créatif – Fairy Tail #1, cliquez ici!

Bien que je connaissais déjà la série avant que les enfants ne tombent dedans, je dois admettre que j’ai aussi beaucoup de plaisir à l’écouter avec eux. J’aime beaucoup la petite magicienne constellationiste et j’ai donc décidé que ce petit interlude créatif serait pour moi!

J’avais déjà ma petite Lucy alors cette fois-ci j’ai décidé de faire deux de ses esprits; l’incorigible Loke le lion et Aquarius.

J’ai commencé par Loke/leo et si la base était assez simple, je me suis vraiment torturée quand est venu le temps de faire le choix de couleur pour sa chevelure!

J’ai faillis aller avec le orange, mais j’ai fini par déniché une teinte qui se rapprochait mieux du blond cuivré des cheveux du personnage! Il ne me restait plus qu’à retomber dans les joies de crocheter des cheveux épineux si typique des animés japonais…

Par chance, après avoir fait mes petits Natsu (voir ici) j’avais pris soin de noter ma façon de faire! Avant de coudre les cheveux en place, j’ai fait le petit veston/cravate de notre Loke.

Ça faisait déjà un moment que je n’avais pas fait de petit bonhomme en costume cravate et même si je trouve que j’ai fais son veston un peu court, j’adore vraiment le look que ça lui donne!

C’est d’ailleurs pourquoi j’ai décidé de faire Loke/Leo avec son apparence d’esprit plutôt que d’opter pour son style humain. J’ai peut-être un faible pour les hommes bien habillés haha! Ça risque de devenir un thème récurent, mais j’ai omis ses lunettes… et je me suis repris une note pour me trouver de la broche assez petite pour pouvoir en faire.

Ne sont-ils pas parfaits??!!

Une fois mon petit lion terminé, je me suis attaquée à la sirène pas commode qui accompagne Lucy depuis sa tendre enfance… Aquarius.

Cette fois-ci, j’ai opté pour une construction un peu différente dans le but que la poupée puisse tenir debout, mais aussi pour qu’elle ait une position plus naturelle.

Somme toute, Aquarius a été plutôt simple à réaliser! C’était quand même la première fois que j’incluais quatre différents tons de bleu dans la même poupée!

Maintenant, ma petite Lucy est bien entourée de ses deux esprits fidèles!

Je me demande bien quels autres personnages les rejoindrons dans un interlude créatif Fairy Tail #3… Des suggestions?

Découvrez le patron utilisé comme base de ce petit interlude créatif! 

Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

Interlude créatif – Cosmic star heroine

**Click here for English**

Je mentionne souvent que je suis un personne qui multitâche… Il est donc très courant pour moi d’avoir plusieurs projets en cours en même temps. Par contre, entre la gestion des médias sociaux pour La rose du rang, les chroniques « Notre Univers au crochet » et la rédaction de mon prochain patron, j’essaie de me garder du temps pour mes petits moments d’aquarelle, mais aussi pour m’évader dans l’univers des jeux vidéos.

Suite à une recommandation sur Youtube (j’oublie de qui exactement… mea culpa), j’ai téléchargé le jeu Cosmic star heroine via le eshop de Nintendo.

Un petit jeu d’allure rétro tout à fait charmant!

Je l’avoue, j’en suis maintenant à deux ou trois heures d’aventure avec Alyssa L’Salle et je m’amuse bien! J’ai donc eu envie d’en faire la vedette d’un de mes projets fan art!

La première chose que j’ai fait en prévision de ce projet est de vérifier les yeux de notre petite Alyssa. J’ai été bien contente de voir que j’allais encore devoir mettre à contribution mes grands talents de peintre!

Une fois les petits yeux de la bonne couleur, je suis passée à la sélection des couleurs pour la poupée elle-même. Malheureusement je n’avais pas la bonne teinte de bleu/mauve pour faire son manteau, mais sommes-toute je crois avoir réussi à trouvé un bon remplacement.

J’avoue que ce qui m’intimidait le plus dans ce projet était la chevelure impressionnante d’Alyssa parce que le reste était plutôt simple. En fait, si vous connaissez un peu mes patrons, vous avez peut-être remarqué que je préfère les coiffures simples.

C’est un peut-être un peu par paresse, mais en fait c’est simplement que je préfère les poupées plus simples!

Par contre, je ne voulais pas sacrifier les cheveux d’Alyssa simplement pour aller plus vite.

Une fois les cheveux fait, je trouvais qu’il lui manquait un petit quelque chose… et c’est là que je me suis souvenu de son petit béret… trois coup de crochet plus tard, j’avais terminé pour vrai!

J’en suis environ à la moitié de l’aventure d’Alyssa, et même si le jeu n’invente rien de nouveau, il me permet de passer un moment à m’amuser et relaxer sans trop me casser la tête.

On s’entend qu’en ce moment, ça n’a pas de prix de pouvoir s’évader quelques instants!

Je suis bien curieuse de connaître vos coups de cœur côté jeux vidéos? N’hésitez pas à me laisser en commentaire les jeux que vous aimeriez me voir traduire au crochet hihihi!

This image has an empty alt attribute; its file name is tinydots.png
Découvrez le patron utilisé comme base pour ce projet!
This image has an empty alt attribute; its file name is teaser.jpg
Plusieurs modifications ont été faites dans le cadre de ce projet.

L’art utile…

**Click here for English**

J’ai déjà parlé à quelques reprises du fait que l’aquarelle avait fait son entrée dans ma vie pour me servir d’escapade créative. Parce qu’il y a quelques années, mon escapade créative était le tricot, puis le crochet… et que malheureusement l’effet secondaire principale de transformer son art en entreprise est la disparition de tout l’aspect « escapade ».

C’est d’ailleurs ce qui a vu naître ma série de projets fan art ainsi que le projet « Notre Univers au crochet »; le besoin de retrouver le côté créatif de mon art au travers de la pression d’écrire le prochain patron viral qui me permettrait de payer mon hypothèque.

HA!

Mais la pression de présenter quelque chose demeure… et ce n’est pas une mauvaise pression, c’est quand même agréable de vous présenter ces projets et de discuter avec ceux qui se sentent interpellés! Mais le côté « utile », « rentable »… « contenu » de ces projets fait en sorte qu’encore là, je ne peux plus vraiment m’échapper. Je ne suis pas Karine qui crochète/tricote… je suis La rose du rang.

Avec l’aquarelle, je ne suis que Karine qui joue dans l’eau. Mais c’est difficile d’être juste Karine qui peinture et pas La rose du rang se lance dans l’aquarelle… parce que si ce n’est pas « rentable », ce n’est donc pas « utile »…

De l’art utile… C’est le piège dans lequel on peut facilement tombé quand on décide de transformer son art en entreprise. Toutes les mailles tricotées doivent mener quelque part, les marges d’erreurs sont faibles et on fait souvent l’erreur de ne pas compter le temps qu’on y consacre.

Puis si le succès viral tant attendu se fait attendre, les sentiments deviennent plus lourd. Après-tout tu travaille toute la journée pour peu/pas de revenu stable et tu vois tout le reste des tâches que tu devrais faire à la place d’être occupée à gérer tes médias sociaux pour essayer de rejoindre ta clientèle… pour générer le peu/pas de revenu qui justifie ton existence et alimenter l’Internet en contenu intéressant pour fidéliser la dite clientèle et en rejoindre toujours plus.

C’est essoufflant non? Dans un contexte d’entreprise qui dépend de la créativité de l’artiste pour fleurir, prendre soin de l’artiste devient souvent secondaire au besoin de création de produit et de contenus. Le problème c’est que c’est exactement comme ça qu’on éteint l’artiste!

Alors moi, pour prendre soin de la mini artiste qui alimente La rose du rang, je me perds dans mes couleurs quelques heures par semaine… même si ça ne sert à rien d’autre qu’à me faire respirer!

Toi, ton art utile… c’est quoi?

Bilan 2020… T’as combien d’onglets ouvert?

**Click here for English**

Et oui, c’est de nouveau la période de l’année où tout le monde fait son bilan, prend des résolutions et planifie l’année à venir… Je l’ai fait en 2019, mais à l’époque rien de laissait présager que 2020 serait aussi… intense. Reste que j’ai débuté 2020 avec des étoiles plein les yeux, la volonté d’être organisée et de pousser La rose du rang plus loin…

shame-1

Pour de vrai, des fois je me demande si c’est ma belle résolution à organiser mes affaires comme il faut qui aura déclenché l’apocalypse… mea culpa maxima.

Comment faire le bilan de 2020?

En terme de patron, ce sont deux patrons au tricot et sept patrons au crochet qui se sont ajouté à ma boutique Ravelry

2020 (1)

En 2020 j’ai également fait quelques contrats de traduction pour Akroche Tatuk, mais sommes toute avec l’annulation du Festival de la p’tite laine ça aura été une année très tranquille sur le front professionnel… parce que comme beaucoup j’avais les mains pleines de petits monstre en télé-école. De plus, quand les arrêts de travail se multiplies il est normal de réduire les dépenses et faire le plein de super patrons de tricot et crochet ce n’est pas une dépense essentielle! Non, en 2020 nous étions tous dans le même bateau… en feu… avec juste une rame brisée.

J’ai quand même travaillé fort et produit mon premier mini film de stop motion… lol!

Qu’est-ce qui attend La rose du rang en 2021? Je serais curieuse de savoir ce que vous aimeriez voir dans l’année qui vient, mais à date mes projets sont les suivants:

– Beaucoup de projets fan art
– Un patron/guide pour poupée miniature personnalisée
– On explore Notre Univers au crochet 
– Encore plus de stop motion

Et du côté de l’humaine, ça a eu l’air de quoi 2020?

Depuis toujours, mon cerveau fonctionne avec 150 onglets ouverts. Normalement, ça ne me pose pas trop de problème et j’arrive à faire le suivi de toutes ces choses, mais depuis quelques temps j’en échappe. Et comme mon principale passe-temps relaxant est également mon activité professionnelle… difficile de prendre un temps de recul pour souffler. Mais quand il faut, il faut et je n’avais vraiment pas le choix de trouver quelque chose qui m’oblige à faire une pause de tout ce qui me traîne dans la tête à tous les instants.

J’ai d’abord eu l’envie de me mettre à tenir un journal, j’ai d’ailleurs acheté un adorable cahier dans ce but, mais je n’ai pas été capable de le commencer… je ne savais pas comment le remplir efficacement, même après avoir regarder 20912983 vidéo de bullet journal sur Youtube. On repassera pour la relaxation…

Cependant, au travers de tous ces vidéo de journaling je suis tombée sur plusieurs vidéo d’artistes et illustrateurs qui faisait de l’aquarelle. Ça avait l’air vraiment relaxant! Je me suis donc armée du meilleur matériel possible et je me suis prise quelques minutes pour apprivoiser la chose.

watercolorunicorn (1)

On s’entend que mon affirmation du « meilleur matériel possible » était sarcastique, mais honnêtement c’était relaxant et j’avais le cerveau à OFF pour une fois car j’étais complètement concentrée à essayer de ne pas faire de la bouette. Parce que oui, si tu mélange trop les couleurs, ça va souvent donner un genre de brun/gris beurk. Devinez comment je sais ça…

betteratercolorComme je suis légèrement obsessive, je me suis payé le luxe d’une palette plus complète sur Amazon. Encore de la peinture « cheap », mais mon but n’est pas de devenir artiste peintre, je veux juste me relaxer les neurones! Même considérant que c’est incomparable avec de l’aquarelle de haute qualité, c’était déjà tout un bon avec ma petite palette licorne! Et j’ai vraiment eu la piqûre! Je me suis donc mise à écumer les tutoriels sur Youtube, puis sur Skillshare (yay pour l’essai gratuit!).

beamEt juste comme ça j’ai pris l’habitude de prendre du temps chaque jour pour l’aquarelle et fermer la porte à la charge mentale. 

Savez-vous ce qu’on retrouve à la pelle sur Youtube? Des « unboxing ». C’est comme ça que j’ai découvert l’entreprise Beampaints… et comme j’ai la chance d’avoir ma fête juste avant Noël… Ça se pourrait que j’ai eu de la vrai de vrai peinture haut de gamme!

Qu’est-ce que ça veut dire pour La rose du rang? Absolument rien… et c’est absolument merveilleux!

Je serais bien curieuse de savoir quelles activités « égoïstes » vous ont aidé à garder la tête hors de l’eau en 2020?